Nouvelle semaine, nouvelle plante : voici la carotte française ! Incontournable de notre Huile corps, cette plante mondialement connue vous permet d’avoir bonne mine naturellement.

La Carotte fait partie des légumes médicaments : les Anciens utilisaient des cataplasmes de carotte cuite sur les dartres, les eczémas et les brûlures. On sait aujourd’hui que les caroténoïdes, à condition qu’ils soient naturels comme dans les carottes, sont des préventifs des cancers muqueux et cutanés.

 

Histoire de la carotte française

 

La carotte ou Daucus carota est une plante de la famille des Apiacées. C’est le légume-racine le plus cultivé dans le monde après la pomme de terre. Chaque seconde, plus de 1.5 kilos de carottes sont produits dans le monde.

L’histoire de la carotte est très vaste et varie selon les variétés, puisqu’il existe aujourd’hui plus de 500 espèces cultivées. La carotte cultivée est l’espèce la plus courante dans le monde.

Il existe deux variétés de carottes cultivées :

  • La Carotte de l’Ouest, qui est la variété la plus cultivée dans le monde sauf en Asie, connue pour sa couleur orange ou jaune
  • La Carotte de l’Est, cultivée en Asie donc, et réputée pour sa couleur pourpre.

Cette fameuse carotte de l’Ouest est apparue à la Renaissance en Hollande, à la suite de sélections naturelles, avant de se répandre en France.

Aujourd’hui, la France produit près de 600 000 tonnes de carottes et la surface cultivée approche les 13 000 hectares. Pourtant, 154 676 tonnes de carottes sont encore importées !

Bienfaits de la carotte française

 

La carotte est une plante qui regorge de bienfaits et de vertus diverses, c’est la racine la plus minéralisante et la plus vivifiante de toutes les racines !

La carotte est naturellement riche en vitamine A, C et E et en bêta-carotène, qui active la mélanine.

Elle est utilisée aussi bien pour la santé que pour la beauté. Tout est bon dans la carotte ! On connaît évidemment la racine pour le macérat de carotte qui donne bonne mine ou pour l’alimentation, mais on utilise aussi les graines qui selon la méthode d’extraction, donnent une autre huile végétale, un hydrolat ou une huile essentielle. Les fanes ne sont pas en reste, il suffit de les cuisiner en soupe,  elles sont riches en vitamines B9 et C !

L’huile essentielle de carotte, obtenue par distillation à la vapeur d’eau des graines, contient du carotol, du daucol et du bisabolène. Elle est régénérante et dépurative. Elle dispose d’une action de tonique cutanée qui répare les cellules de la peau.

L’hydrolat de carotte, obtenue par distillation à la vapeur d’eau des graines, revitalise les peaux fatiguées et apaise les peaux sensibles. Tout comme l’huile essentielle, il a un effet tonique cutané.

L’huile végétale de carotte, obtenue par macération des racines dans une huile végétale vierge, contient des caroténoïdes. Elle apporte bonne mine et éclat à la peau. Elle possède aussi des vertus anti-âges.

Culture de la carotte française

 

La culture de la carotte est très commune en France, à tel point qu’il existe des variétés de carotte différentes selon les régions.

Il existe près de 90 variétés cultivées, inscrites au catalogue français des espèces et variétés.

Les principaux départements producteurs sont les Landes, la Manche, la Gironde, la Marne et le Pas-de-Calais.

Notre carotte est cultivée en agriculture bio dans les Alpes-Maritimes, puis macérée dans de l’huile de tournesol biologique sur place.

Le macérat huileux de carotte française

 

Le macérat de carotte est riche en bêta-carotènes. C’est un puissant antioxydant, qui ralentit le vieillissement cutané et améliore l’état de la peau. Il favorise la production de mélanine, le pigment fabriqué par la peau à l’origine du bronzage.

Riche en provitamine A, il renforce notre résistance aux ultra-violets et prépare la peau à l’exposition solaire.

De plus, il favorise la cicatrisation.

huile-corps-carotte-amande-calendula-oden

Join the discussion 2 Comments

  • PATRICIA DI COLA dit :

    bonjour, est ce que c bon pour une femme de 50 ans, blonde, sensible au soleil merci

    • Marion Weber dit :

      Bonsoir Patricia,

      Merci pour votre commentaire 🙂

      Si vous êtes sensible au soleil, mon premier conseil est d’en manger dès maintenant, et ce régulièrement jusqu’en septembre (de préférence origine France et issue de l’agriculture biologique).

      La carotte sera également recommandée pour vous en application cutanée, en utilisant notre huile corps par exemple.

      Mes 3 autres recommandations :

      – n’utilisez pas de cosmétiques contenant des huiles essentielles de mai à septembre
      – vous pouvez vous exposer au soleil qui est indispensable pour synthétiser la vitamine D, mais sur de courts laps de temps (30min) espacés de longues pauses (2h), en évitant le créneau 12h-16h
      – protégez-vous, avec un chapeau et des vêtements ou l’application d’une crème solaire

Leave a Reply