was successfully added to your cart.

Panier

Comment traiter naturellement la dermatite séborrhéique ?

Pour continuer avec les maladies inflammatoires de la peau, nous allons aujourd’hui vous parler de la dermatite séborrhéique.  Moins connue que ses semblables, l’eczéma et le psoriasis, cette dermatite touche de « 1 à 3 % des Français entre l’adolescence et l’âge adulte, avec un pic de fréquence entre 18 et 40 ans ». Elle touche aussi principalement les hommes. 

 

Quelles sont les caractéristiques de la dermatite séborrhéique ? 

La principale caractéristique de la dermatite séborrhéique est qu’elle se manifeste à des endroits où la production de sébum est particulièrement importante (d’où son nom, une séborrhée étant une production excessive de sébum), c’est à dire le visage (notamment la zone T) et le cuir chevelu, qui représente la partie la plus touchée. 

Comme pour les autres maladies inflammatoires de la peau, cette dermatite évolue par poussées, elle se traduit par des plaques rouges, dites érythémateuses, recouvertes de pellicules grasses, des squames. Des démangeaisons peuvent aussi accompagner les poussées. 

Il s’agit d’une maladie bénigne et non contagieuse, mais chronique et très récidiviste. On parle de « croutes de lait » lorsque la maladie touche les nourrissons et les jeunes enfants.  

 

Pourquoi souffre-t-on de la dermatite séborrhéique ? 

L’origine de la dermatite séborrhéique n’est, à ce jour, toujours pas connue mais certains facteurs semblent tout de même expliquer son apparition.

Cette dermatite se développe sur les zones « grasses » de la peau. L’excès de sébum entrainerait la prolifération d’un petit champignon naturellement présent sur la peau. La trop grande présence de ces micro-organismes provoquent une réaction inflammatoire et un renouvellement accéléré des cellules cutanées. 

D’autres facteurs comme les cosmétiques gras ou à base d’alcool, une hygiène insuffisante, une transpiration excessive, l’abus d’alcool, le stress, la fatigue ou encore certaines maladies peuvent être des facteurs déclenchants de cette dermatite.  

creme-dermatite-oden

 

 

Alors comment traiter une dermatite séborrhéique ? 

Comme nous le rappelons dans tous nos articles, les affections de la peau doivent être suivies pas votre médecin traitant qui saura diagnostiquer la maladie, vous donner des conseils et vous prescrire une traitement adéquat. Ce n’est pas parce que vous avez des squames au niveau du cuir chevelu que c’est une dermatite séborrhéique, le psoriasis à des caractéristiques similaires. 

En attendant, des petits gestes simples et des remèdes naturels peuvent vous aider à supporter l’inconfort de ces maladies et parfois à les soulager.

Traitements médicaux de la dermatite séborrhéique 

Le traitement de la dermatite séborrhéique se divise en 3 actions principales : réduire le nombre de champignons sur la peau, avec des produits antifongiques, lutter contre l’inflammation et la séborrhée, notamment avec des dermocorticoïdes pour l’inflammation. Les crèmes et gels sont majoritairement prescrits et parfois accompagnés de médicaments. Cependant, il est indispensable d’avoir une bonne hygiène pour envisager d’apaiser les poussées.

Gestes simples pour apaiser une dermatite séborrhéique 

Une hygiène quotidienne mais douce de votre peau et de votre cuir chevelu est indispensable. Ne multipliez pas les produits cosmétiques et choisissez-les sans parfum, sans alcool, sans sulfate, non comédogènes et non irritants. Utilisez plutôt un pain sans savon ou un nettoyant doux. Les produits cosmétiques antifongiques sont les bienvenus. Par ailleurs, ne grattez pas vos lésions et en cas d’accalmie, n’hésitez pas à réparer votre peau avec notre Huile de Prune (uniquement si la dermatite a disparu).

Pour le visage, il est nécessaire d’effectuer votre toilette matin et soir. Évitez les mouvements de frictions et veillez à bien sécher en tapotant. Appliquez un soin régulateur de sébum comme notre Huile de Noisette.

Pour les cheveux, utilisez des produits doux et rincez abondamment avant de séchez à la serviette en épongeant. Supprimez de votre routine les cosmétiques capillaires comme le gel, la laque ou encore les colorations. 

Lorsque la dermatite s’étend sur le reste du corps, utilisez un pain sans savon, privilégiez les douches mais pas trop chaudes. 

Certaines huiles essentielles peuvent aussi s’avérer efficaces et notamment celles aux propriétés sébo-régulatrices : lavande vraie, géranium, romarin à verbénone… à utiliser avec parcimonie et toujours diluée dans vos savons (consultez un professionnel au préalable). 

 

huile_noisette_oden

 

Impact psychologique de la dermatite séborrhéique

Comme toutes les maladies inflammatoires de la peau que nous vous avons présenté, la dermatite séborréique est particulièrement disgracieuse et handicapante. Elle amène parfois à un rejet du porteur, qui n’a pas lieu d’être car, nous le rappelons, ce sont des maladies non-contagieuses, non-transmissibles.

***

BIBLIOGRAPHIE :

  • Soigner sa peau au naturel, Docteur Paul Dupont, Éditions Eyrolles, 2016
  • La dermite séborrhéique, de la clinique au traitement, Dr Emmanuel Molinari et Pr Olivier Chosidow, Éditions Med’Com, 2010

 

WEBOGRAPHIE : 

Ameli.fr :

MSD Manual : https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-dermatologiques/dermatite/dermite-s%C3%A9borrh%C3%A9ique

Annales de Dermatologie et de Vénérologie : http://document.cedef.org/enseignement/em-consulte/2012/item_232_dermatite-seborrheique.pdf

Les essentiels de Julien : https://www.lessentieldejulien.com/2017/08/dermite-seborrheique-stop/

 

Justine Facon

Author Justine Facon

More posts by Justine Facon

Join the discussion 2 Comments

  • Eva Granvillier dit :

    Bonjour,

    Il y a une petite faute de frappe dans le paragraphe « les petits gestes simples’, il doit s’agir de « ET votre cuir chevelu..et non est.
    PS: J’adore vos produits ! 😀

    Belle journée

Leave a Reply

LES DÉLAIS DE LIVRAISON PEUVENT ÊTRE ALLONGÉS SELON LES RÉGIONS - MERCI POUR VOTRE VOTRE PATIENCE
+