LE SABBAT OSTARA

By 1 mars 2021avril 14th, 2021Nos rituels

Célébré au mois de mars, lors de l’équinoxe de printemps, le sabbat OSTARA est le deuxième sabbat mineur de l’année et symbolise le retour de la vie après l’hiver.

ostara-oden

HISTOIRE DES SABBATS

LE WICANNISME : À « L’ORIGINE » DES SABBATS

Les sabbats sont un ensemble de 8 fêtes païennes (voir Définitions) issues du wicannisme. Religion fondée dans les années 50, la « wicca » trouve ses origines dans les célébrations des peuples celtiques et germaniques. Elle est notamment basée sur l’écoute et le respect de la nature ainsi que sur le culte des divinités qui lui sont associées.

Plusieurs pratiques telles que le chamanisme, le druidisme ou la sorcellerie sont l’essence même du wiccanisme. Peu connue du grand public, la « wicca » est pourtant une religion officielle aux États-Unis (au même titre que le protestantisme par exemple).

roue-de-l'année-oden

LA ROUE DE L’ANNÉE

Les sabbats, aux côtés des esbats (voir Définitions), constituent ce que l’on appelle la Roue de l’année. Dans le calendrier wiccan, principalement basé sur le mouvement du soleil et de la lune, la Roue de l’année représente alors le cycle des saisons.

Les 8 sabbats sont divisés en 2 catégories :

  • Samhain, Imbolc, Beltaine et Lughnasadh constituent à eux 4 les sabbats majeurs.
  • Yule, Ostara, Litha et Mabon constituent eux les sabbats mineurs.

Les sabbats mineurs correspondent aux solstices (été/hiver) et aux équinoxes (printemps/automne). Ils coïncident donc aujourd’hui avec les changements de saisons du calendrier grégorien (calendrier que nous utilisons). Les sabbats majeurs quant à eux célébraient autrefois les étapes importantes de l’année (récoltes, retour du soleil…) et l’apogée des saisons.

SABBATS ET « SABBATS DE SORCIÈRES »

Les sabbats wiccans n’ont pas de liens particuliers avec « les sabbats de sorcières », si ce n’est le lien que la chrétienté a bien voulu établir.

Les « sabbats de sorcières » sont des assemblées et cérémonies nocturnes permettant aux sorcier.ière.s, druides et chamanes de discuter de leurs savoirs. Recettes d’onguents, de potions et autres préparations à base de plantes pouvaient être ainsi échangés.

Cependant, ces pratiques plaisent peu aux chrétiens de l’époque, on parle même de complot contre le christianisme. Une rumeur selon laquelle les sabbats sont le théâtre de nombreux sacrifices et autres rites sataniques est alors largement répandue.

Cette rumeur permet de discréditer toute autre forme de croyance religieuse et mènera d’ailleurs à des chasses aux sorcières au Moyen-Âge et à la Renaissance.

LE SABBAT OSTARA

LES ORIGINES

Ostara est le sabbat célébré lors de l’équinoxe de printemps, c’est-à-dire autour du 20 mars lorsque la nuit et le jour sont d’une durée égale.

L’année wiccanne commençant au mois de novembre avec le sabbat majeur Samhain, Ostara est le deuxième sabbat mineur de l’année après Yule.

Celtes ou germaniques, les origines d’Ostara sont très floues :

  • Ostara tirerait son nom d’Éostre, déesse anglo-saxone du printemps, de la fertilité et de l’aube. Cependant, l’existence de cette déesse est très discutée car il n’en est fait que de brèves mentions. Son nom serait lui même dérivé du mot « Easter », Pâques en anglais, qui est célébré pendant le printemps.
  • Il pourrait aussi avoir une origine germanique et Ostara serait alors issu du mot « Ostern », c’est-à-dire Pâques en allemand. On y retrouve le mot Est, « ost » en allemand, point cardinal où naît chaque jour le soleil, à l’aube (théorie également valable pour la racine « east » en anglais).

Quoi qu’il en soit, les célébrations de l’équinoxe de printemps ont toujours été présentes dans de nombreuses civilisations et autres communautés.

fôret-sabbat-oden

LA SYMBOLIQUE D’OSTARA

Le sabbat Ostara symbolise le renouveau, l’éveil des énergies, le retour de la vie après l’hiver et la fertilité. Il est célébré au moment de l’équinoxe de printemps, c’est-à-dire généralement le 20 ou le 21 mars.

Le printemps fait son entrée, la nature se réveille d’un long sommeil, les plantes fleurissent, les arbres bourgeonnent, le soleil se lève plus tôt et se couche plus tard, les températures augmentent doucement, certains animaux sortent de leur hibernation et d’autres reviennent après une migration.

Indiquant aussi le début de la saison des semailles, ce jour particulier symbolise surtout l’équilibre parfait entre l’ombre et la lumière, qui petit à petit triomphera.

COMMENT CÉLÉBRER OSTARA ?

Comment célébrer Ostara au XXIème siècle, quels sont les rituels pour accueillir le printemps, voici quelques conseils :

sabbat-ostara-oden
  • Intégrez des éléments naturels dans votre environnement quotidien, les plantes sont très importantes dans la célébration d’Ostara. Vous pouvez donc opter pour des fleurs et plantes printanières en bouquet. Les oeufs évidés et décorés symboliseront quant à eux la fertilité.
  • Profitez de la nature en vous promenant à pied dans un jardin, un parc, une forêt… Observez et contemplez la nature environnante qui sort de son sommeil hivernal. Si vous le pouvez, jardiner est un très bon moyen de célébrer Ostara.
  • Il est aussi possible de s’harmoniser avec la nature en adoptant une alimentation plus végétale. Prenez le temps de préparer des plats en utilisant fruits et légumes de saison.
  • D’un point de vue spirituel, le fameux « grand nettoyage de printemps » symbolisera le renouveau. C’est également le moment idéal pour vous lancer dans de nouvelles activités. La méditation est aussi un excellent moyen pour travailler à ressentir les énergies de la nature qui se réveille. Célébrer le sabbat Ostara est donc l’occasion de faire le plein de vitalité !

Et vous comment allez-vous célébrer Ostara ?

PRODUITS ASSOCIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Leave a Reply