POURQUOI N’A-T-ON PAS D’HUILE DE BOURRACHE BIO EN FRANCE ?

L’HUILE DE BOURRACHE

La bourrache est une plante qui a émergé en Syrie avant de très rapidement se répandre sur tous les pays méditerranéens et d’Afrique du Nord. Aujourd’hui, il n’est pas rare d’en voir pousser en France dans la nature.

La bourrache est très convoitée pour les vertus importantes que l’on peut tirer de son huile. En effet, l’huile végétale de bourrache est très riche en acide gamma-linolénique, ce qui lui confère des propriétés régénératrices. C’est une chose très rare dans les huiles végétales. Elle est donc particulièrement prisée en cosmétique dans les produits de beauté destinés aux peaux matures. Cette pépite de la cosmétique naturelle fait regagner en souplesse et élasticité, ce qui aide à lutter contre les rides par exemple.

L’huile de bourrache n’est pas exclusivement utilisée pour le visage, elle peut également l’être pour faire de soins pour les cheveux, et pour le corps en général notamment pour lutter contre des problèmes de peau tels que l’eczéma.

L’HUILE DE BOURRACHE BIO EXISTE, MAIS…

Nous n’avons de cesse de le répéter, pour nous la condition sine qua non pour faire un bon produit est d’avoir la meilleure matière première possible, donc l’huile en elle-même. C’est encore plus le cas pour une marque comme Oden qui met un point d’honneur à garder une formulation très simple, pour assurer à nos clientes qu’elles sachent exactement ce qu’elles achètent. Étant donné qu’il existe de l’huile de bourrache bio sur le marché, pourquoi la nôtre ne l’est pas ?

Eh bien c’est simple. L’immense majorité de l’huile de bourrache bio que vous pouvez trouver est faite à partir de graines de bourrache qui ont été cultivées en Chine. Malheureusement c’est très rare de trouver une huile de bourrache bio en France. Cela peut paraître étonnant quand on sait avec quelle facilité on cultive la bourrache dans notre pays. C’est paradoxalement ça le problème. La bourrache est une plante très invasive et qui se répand facilement. À tel point que les agriculteurs sont obligés, après les récoltes, d’exterminer toutes les graines qui ont été disséminées à travers leurs champs. S’ils ne le font pas, les prochaines cultures seraient envahies de bourrache.

LE CHOIX DU LOCAL

Lors du choix de nos fournisseurs, nous avons donc dû faire un choix entre le bio et le local. Et nous avons choisi le local. Notre agriculteur partenaire cultive ses bourraches en suivant les règles de l’agriculture raisonnée dans le Berry. Nous n’avons donc pas une huile bio, mais nous avons une huile extrêmement fraîche et par conséquent gorgée d’actifs.

Car l’huile de bourrache est une huile qui est très sensible à l’oxydation. Il n’est pas concevable de notre point de vue de faire notre huile avec une matière première qui vient du bout du monde. Écologiquement bien sûr car son transport aurait un impact carbone extrême, mais également pour la qualité en elle-même de l’huile. Elle serait dans ce cas trop exposée à l’oxydation.