De toutes les maladies de peau, l’acné est l’une des plus connues et cela pour une raison simple : elle touche la quasi-totalité des adolescents mais elle peut également toucher les adultes et les bébés ! On estime que 6 millions de français sont touchés par l’acné. Cet article a donc pour but de vous aider dans vos recherches de solutions naturelles pour vaincre votre acné.

 

Tout d’abord, qu’est-ce que l’acné ?

L’acné se caractérise par l’inflammation d’un follicule pilosébacé (terme un peu savant on vous l’accorde), c’est-à-dire de la cavité dans laquelle le poil se développe. Chaque poil est accroché à une glande sébacée qui produit le sébum. Dans le cas de l’acné, le sébum est produit en trop grande quantité, il va obstruer les pores* de la peau, une inflammation va donc se créer et avec la prolifération de bactéries des lésions apparaissent.

L’acné peut être plus ou moins sévère et cela s’évalue en fonction de différents paramètres :

  • Une acné sera considérée comme sévère si elle recouvre presque tout le visage mais aussi si elle se manifeste sur le cou, le décolleté et le dos. Cependant, dans la majorité des cas recensés, l’acné reste mineure, seuls quelques boutons apparaissent.
  • Le type de lésions est également important. L’acné sévère fait souvent apparaître des kystes ou des nodules sous la peau.

L’acné s’accompagne généralement d’une peau grasse due à la production excessive de sébum. Cependant, il est tout à fait possible d’avoir de l’acné et une peau sèche !

acne-adulte-oden

 

Qui est touché par l’acné ?

Comme nous l’avons évoqué dans notre introduction, l’acné peut toucher n’importe quel individu à n’importe quel âge mais on distingue tout de même 3 périodes :

  • L’acné du nourrisson (juste après la naissance) et du bébé (jusqu’à 1 an) sont rares et se manifestent presque uniquement sur les joues. Leur origine n’est pas encore connue mais l’hypothèse d’un dysfonctionnement des glandes sébacées ou d’une bactérie est évoquée.
  • L’acné de l’adolescent est dans l’immense majorité des cas est une acné hormonale. À cette période le corps se transforme, les changements physiques sont nombreux tous comme les changements physiologiques. Les hormones y jouent un rôle très important et notamment dans le déclenchement de l’acné car elles modifient le fonctionnement des glandes sébacées, produisant le sébum.
  • Les origines de l’acné de l’adulte sont plus diverses bien qu’elle puisse bien évidemment être d’origine hormonale.

 

Pourquoi a-t-on de l’acné ?

Comme nous le disions les origines de l’acné, notamment chez l’adulte, sont très diverses et parfois difficiles à identifier. Voici quelques exemples :

  • Les hormones. En plus d’être à l’origine de l’acné adolescente, elles sont aussi à l’origine de l’acné de l’adulte et plus particulièrement des femmes. En effet, celle-ci peut-être liée aux fluctuations hormonales du cycle menstruel (elle fait donc partie des syndromes menstruels ou pré-menstruels) ou peut survenir après l’arrêt d’une contraception.
  • Les médicaments. Ici rien de bien sorcier (ou bien si peut-être), cette acné dite iatrogène est déclenchée par la prise de médicaments mais elle peut aussi apparaître après la prise de ces derniers.
  • Le stress et fluctuations psychologiques. Aujourd’hui facteur aggravant plus que déclencheur, le stress et autres mal-êtres psychologiques peuvent être à l’origine des poussées d’acné.
  • Les substances chimiques notamment par les cosmétiques et produits d’hygiène non adaptés.
  • Le soleil car il dessèche la peau qui en réaction va produire du sébum.

article-acne-oden

 

Quels sont les gestes à adopter au quotidien ? 

Comme pour n’importe quelle maladie de peau, il n’y a pas de solution miracle et universelle ! Chaque individu est différent, chaque acné est différente et dois donc être traitée différemment. L’acné évolue le plus souvent par poussées, sur plusieurs mois ou plusieurs années avant de guérir. Une fois guérie, l’acné peut laisser des cicatrices temporaires ou définitives.

Pour éviter toute déconvenue, il est primordial de consulter un professionnel de santé qui saura poser le bon diagnostic. L’apparition de boutons n’est systématiquement synonyme d’acné. Par ailleurs, l’acné peut faire apparaitre des problèmes sous-jacents, notamment chez les femmes, comme le syndrome des ovaires poly-kystiques (SOPK).

Par ailleurs, si vous avez déjà été diagnostiqué avec de l’acné, que vous avez un traitement et que vous souhaitez utiliser des produits naturels, il est tout aussi important de passer par un professionnel de santé ! En effet, certains traitements peuvent avoir des effets secondaires s’ils sont utilisés avec des huiles essentielles par exemple et vice-versa.

 

Les gestes d’hygiène physique

Tout d’abord (et nous ne le répéterons jamais assez…), il est primordial de ne pas toucher, percer ou gratter les boutons. Cela ne fait qu’aggraver l’inflammation et peut entrainer une infection.

L’exposition au soleil est vivement déconseillée car elle favorise l’apparition de cicatrices. Si l’exposition est inévitable, utilisez une crème solaire écran total. Et même si les premiers rayons du soleil peuvent vous donner l’impression de faire disparaitre votre acné, tout l’inverse risque de se produire quelques temps après. Par ailleurs, si vous prenez déjà un traitement contre l’acné, celui-ci est peut-être photo-sensibilisant, à confirmer en regardant votre notice.

Éviter également les sources de forte chaleur qui favorise la production de sébum. À titre d’exemple, on brille toujours plus quand on a eu chaud la nuit.

Enfin, prenez soin de votre peau en évitant les cosmétiques dits comédogènes (définition à trouver ici), sans perturbateurs endocriniens, sans rinçage, antiseptiques, astringents, contenant de l’alcool et autres substances irritantes et agressives.

 

Pour cela, on vous propose une routine 100% douce et naturelle

 

huile-de-noisette-française-oden

En soin quotidien, vaporisez un hydrolat aux propriétés purifiantes et/ou apaisantes (citron, romarin à verbénone, myrte, camomille romaine, sauge scalrée, laurier noble…) puis utilisez une huile végétale comme soin quotidien. Pour cela, notre Huile de Noisette est idéale. Avec ses propriétés sébo-régulatrices, elle est l’alliée des peaux grasses, à imperfections ou acnéiques.

 

Nettoyez votre visage avec des nettoyants ayant un pH proche de celui de la peau pour ne pas déstabiliser le microbiote cutané. C’est surtout pour cette partie de la routine qu’il vous faut éviter les produits astringents et antiseptiques, ils ne feront qu’agresser votre peau qui produira in fine encore plus de sébum. Pour cela, notre Huile Démaquillante est idéale. Très douce pour la peau, elle viendra enlever les impuretés sans pour autant décaper la peau. Il est également essentiel de se démaquiller le soir mais en évitant les tissus rêches, choisissez des produits qui se rincent à l’eau et épongez délicatement.

Vous pouvez ajouter à cette routine des huiles essentielles telles que le romarin à verbénone, la sauge scalrée, le bois de rose, le géranium ou la lavande fine. Attention cependant, elles sont à utiliser avec parcimonie. Demandez l’avis d’un professionnel au préalable.

huile-de-prune-française-oden

Enfin, si vous avez eu un traitement contre l’acné qui a asséché de manière significative votre peau, nous vous recommandons notre Huile de Prune. Idéale pour les peaux sèches à très sèches, elle viendra nourrir votre peau en profondeur et lui redonner toute sa souplesse.

 

Les gestes d’hygiène physiologique

 

Aurélie Vangeon, Naturopathe certifiée par l’Ecole Euronature (reconnue par le FENA), vous propose une solution globale pour vous aider à vaincre votre acné.

 

Le corps dispose de plusieurs organes d’éliminations (appelés « émonctoires ») : le foie et les intestins, les reins, les poumons et la peau qui ont pour objectif d’éliminer les déchets. Si ces organes sont encrassés alors ils ne pourront plus remplir leurs fonctions et des déchets vont s’accumuler dans l’organisme.

Dans le cas de l’acné, ce sont les « colles » qui sont en cause (alimentation trop riche en glucides et graisses). Elles vont surcharger le foie ainsi que les glandes sébacées de la peau avec une production excessive de sébum. Il conviendra donc de soutenir et de stimuler la fonction hépatique (le foie) pour soulager la peau (les émonctoires communiquent et se relaient).

detox-oden 

 

L’alimentation : l’importance de prendre soin de soi de « l’intérieur »

Certains aliments sont à éviter car ils sont inflammatoires et vont surcharger le foie :

  • Les glucides à indice glycémique élevé (pain blanc, pâtes blanches, sucre, viennoiseries…) : en effet, cela produit un pic d’insuline qui va augmenter les hormones (androgènes) qui produisent le sébum.
  • Les produits laitiers : ils augmentent la production d’insuline et contiennent des hormones.
  • Les plats industriels qui contiennent de nombreux additifs encrassent le foie et détériorent le microbiote (un déséquilibre des bactéries appelé dysbiose intestinale peut être une des causes de l’acné).

Favorisez les aliments qui vont nourrir votre peau de l’intérieur et alléger votre foie :

  • Les légumes et fruits frais de saison (si possible biologiques pour éviter les pesticides) riches en nutriments variés.
  • Les céréales (riz, pâtes), pains, farines à consommer semi-complets pour réguler la glycémie et limiter le pic d’insuline. Si possible biologiques car l’enveloppe des céréales contient des pesticides.
  • Les omégas 3 qui sont anti-inflammatoires (petits poissons gras et huile de cameline, chanvre, lin : à ne pas faire chauffer et à conserver au frais).
  • Les fruits de mer et algues pour leur richesse en zinc, un oligo-élément anti-inflammatoire et qui favorise la cicatrisation.
  • Les aliments riches en probiotiques pour nourrir la flore intestinale : levure de bière, légumes fermentés (choucroute), boissons fermentées (kéfir, kombucha…), miso…
  • Avoir des apports suffisants en vitamine A, B, C et E.

 

En complément de l’alimentation : phytothérapie, oligoéléments, homéopathie…

complements-alimentaires-oden

Des compléments alimentaires adaptés peuvent apporter un soutien à votre organisme pour lutter contre l’acné. Il conviendra de les utiliser avec les conseils d’un professionnel, on pensera par exemple : au zinc, à la bardane, à l’huile d’onagre, à l’argile verte, l’hydrolat de carottes, de romarin…

 

 

Pour aller encore plus loin…

Un naturopathe considère la personne dans sa globalité pour tendre vers un équilibre « corps & esprit ». Cela signifie qu’avoir une bonne alimentation ne sera peut-être pas suffisant si vous êtes stressé ou que vous ne bougez pas assez.

Certaines poussées d’acné sont directement liées à un évènement stressant (examen, choc émotionnel…). Le yoga, des huiles essentielles adaptées en diffusion ainsi qu’une bonne respiration pourront vous aider à vous relaxer.

Il est également important de faire régulièrement de l’exercice physique pour stimuler les émonctoires et favoriser l’élimination des toxines.

 

***

Vous pouvez retrouvez les conseils d’Aurélie sur son site web : grainedenaturopathe.com

ou sur son compte Instagram : @grainedenaturo

***

DEFINITIONS : 

  • Pore : trou réalisé par le poil lorsqu’il perce la peau à sa surface pour pousser.

BIBLIOGRAPHIE :

  • Ma bible de la Naturopathie, Thierry Morfin, Editions Leduc Pratique, 2018
  • La Nutrithérapie, Médecine des suppléments alimentaires, Roseline Gagnon, Altantica, 2001
  • Soigner sa peau au naturel, Paul DUPONT, Éditions Eyrolles, 2016
  • L’acné de la clinique au traitement, Naïma MIDOUN-MOUACI, Éditions Med’Com, 2008

WEBOGRAPHIE :

Leave a Reply