COMMENT RÉDUIRE VOS DOULEURS MENSTRUELLES ?

By 14 janvier 2021janvier 22nd, 2021Nos rituels

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir les conseils d’Aurélie Vangeon, naturopathe certifiée par l’Ecole Euronature (reconnue par la FENA), pour réduire vos douleurs menstruelles.

***

A l’approche des règles et pendant les règles, les douleurs menstruelles peuvent vite devenir infernales et vous gâcher la vie.

Appelées dysménorrhées ou plus précisément algoménorrhées, elles toucheraient 50 à 80% des femmes fertiles. Ce phénomène courant est parfois peu considéré et amène donc les femmes à trouver des solutions par elles-mêmes pour soulager ces douleurs localisées sur le bas du ventre.

Alors quelles sont les solutions ? Voici les conseils d’Aurélie, naturopathe à Bordeaux et retrouvez les conseils ODEN à la fin de cet article !

Quelle est l’origine de ces douleurs ?

Les douleurs sont dues à la contraction réalisée l’utérus pour éliminer la muqueuse utérine, également appelée endomètre. Les causes sont variées et dépendent de chacune mais on parle souvent de déséquilibre hormonal ou d’une production excessive de prostaglandines…

Même si dans la majorité des cas les douleurs ne durent qu’au début des règles et disparaissent souvent après une première grossesse, ce n’est pas une réponse face à la souffrance endurée par de nombreuses femmes. Des conseils spécifiques ainsi que des compléments adaptés peuvent permettre de réduire et d’espacer les crises de douleurs.

douleurs-règles-oden

Faut-il consulter lorsque l’on souffre de douleurs menstruelles ?

La réponse est oui si… Ressentir une douleur au niveau du bas du ventre avant ou pendant les règles est normal lorsque celle-ci est supportable et ne dure pas dans le temps.

Si ces douleurs vous « handicapent » au quotidien, si elles s’accompagnent d’une ménorragie, également appelée hyperménorrhée (règles anormalement abondantes), si elles vous rendent malade ou durent tout le temps de vos règles, il est important de consulter un professionnel de santé car elles peuvent faire apparaitre des problèmes sous-jacents tels que le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ou encore l’endométriose.

Pour limiter les douleurs, en amont adoptez une alimentation variée et équilibrée…

Chaque personne réagit différemment mais manger « léger » la veille de vos règles peut aider à mieux supporter l’arrivée des menstruations. N’hésitez pas en parler avec un professionnel de santé ou un thérapeute pour vous accompagner au mieux dans la réduction de vos douleurs menstruelles.

Les aliments et nutriments à favoriser

  • Les omégas 3 pour leur côté anti-inflammatoire. On les retrouve dans les petits poissons gras tels que les sardines, maquereaux… ou encore dans les huiles végétales telles que l’huile de graines de lin, de cameline, de chanvre ou encore de noix que vous pouvez ajouter dans vos crudités par exemple à raison d’une cuillère à soupe par jour. Attention à ne pas les faire chauffer. Elles sont à conserver dans un endroit frais et sec.
  • Le magnésium qui intervient comme décontractant musculaire et que l’on retrouve dans les amandes, les noisettes, les cacahuètes, les noix, le chocolat noir…
  • Le jus de carottes car il permet de rendre le sang plus liquide et ainsi favorise son élimination avec moins de douleurs. En boire un verre tous les matins la semaine précédant les règles.

Les aliments à limiter

Limitez les aliments qui augmentent les inflammations tels que l’alcool, le café, les produits laitiers, la viande, les produits transformés, le sucre…

Exemples de repas la veille de vos règles

  • Les soupes de légumes ;
  • Une monodiète de pommes (crues ou cuites en compote) ;
  • Ne pas manger du tout pour les adeptes du jeûne intermittent.
règles-oden

et ménagez-vous au maximum !

Ne pratiquez pas de sport brusque qui pourrait trop « secouer » votre utérus et provoquer davantage de douleurs.

Dormez suffisamment pour permettre à votre organisme d’être parfaitement reposé et régénéré.

Évitez les évènements et situations stressants tant que possible. Vous pouvez pratiquer la cohérence cardiaque pour vous relaxer ou la méditation. Diffuser des huiles essentielles dans votre intérieur pour vous aider à vous apaiser  : lavande officinale, petit grain bigaradier…

Et le jour J ?

De nombreuses solutions existent pour limiter les douleurs sans médication !

En externe

  • Déposez une bouillotte chaude sur le bas du ventre ;
  • Massez vous le bas du ventre avec un mélange d’huiles essentielles antispasmodiques. À ne pratiquer qu’avec les conseils d’un professionnel de santé ou d’un thérapeute. Les huiles essentielles doivent toujours  être diluées dans une huile végétale, jamais utilisées pures sur la peau et sont interdites pour les enfants et femmes enceintes. Par exemple : basilic tropical, lavande, achillée millefeuille, camomille romaine…
  • Les électrodes telles que le dispositif Livia. Les électrodes, à placer sur la zone douloureuse, sont reliées à un boitier qui envoie des impulsions électriques pour réduire la douleur.

En interne

Les compléments alimentaires sont une très bonne option pour soulager les douleurs naturellement :

  • Complément à base de magnésium, de pycnogénol ou d’achillée millefeuille ;
  • Complément à base d’huile d’onagre ;
  • Complément à base de bourgeon de framboisier, autrement appelé Gemmothérapie de bourgeons de framboisier.

En cas d’anémie, les infusions d’ortie seront un allié parfait !

Les autres bonnes habitudes

Certaines postures de yoga adaptées permettent de faciliter l’écoulement du sang, de se détendre et de gagner en énergie pendant cette période, souvent fatigante.

Vous pouvez aussi consulter un(e) ostéopathe et/ou un(e) fasciathérapeute qui travailleront sur la zone douloureuse et la manipuler si besoin.

Les produits ODEN pour soulager mes douleurs menstruelles

Chez ODEN, nous avons aussi à coeur de pouvoir vous aider face à vos douleurs menstruelles.

Pour cela, l’huile d’onagre est votre meilleure alliée car reconnue pour ses actions sur les syndromes pré-menstruels et particulièrement sur les douleurs menstruelles. Vous pouvez donc opter pour :

  • Nos Gélules de Beauté, à prendre tous les matins au petit déjeuner en cure d’1 à 3  mois. Son format gélule est idéal pour les plus pressées ou pour le transport. Couplée à l’Huile Botanique de bourrache, sa prise est également bénéfique pour la peau et pour combattre les petites imperfections liées aux fluctuations hormonales.
  • Notre Huile Botanique d’onagre, à prendre tous les matins à raison de quelques gouttes sur la langue. Pour celles qui cherche une format 2-en-1 ultra économique ou qui ont un régime vegan !

Nos huiles végétales sont aussi une excellente base pour vos massages à base d’huiles essentielles. Privilégiez pour cela, notre Huile Botanique d’amande douce ou notre Huile Botanique de prune.

N’hésitez pas à nous solliciter si vous souhaitez plus d’informations sur ces produits ! 

***

Aurélie Vangeon, Naturopathe à Bordeaux : www.grainedenaturopathe.com et @grainedenaturo

onagre-gélules-oden

PRODUITS ASSOCIÉS

NOS SOURCES

Manuel de gynécologie naturopathique à l’usage des femmes, Rina NISSIM, Éditions MAMMAMÉLIS.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Leave a Reply