Comment bien préparer sa peau au soleil ? C’est la question de l’été. Les beaux jours reviennent  et avec ça le soleil (du moins dans la logique des choses) mais s’exposer n’est pas anodin . Le soleil est indispensable à n’importe quelle forme de vie car il constitue la seule source de lumière naturelle. Mais bien qu’indispensable, s’exposer comporte des risques à ne pas négliger.

Quels sont ces risques ? Comment bien préparer sa peau au soleil ? Comment bien la réparer après une exposition prolongée ?

ODEN vous dit tout !

 

PETIT POINT SCIENTIFIQUE SUR LE SOLEIL

Le soleil émet plusieurs sortes de rayons électromagnétiques, certains visibles par l’Homme, d’autres non, certains traversant l’atmosphère, d’autres non.

Ceux qui parviennent jusqu’à nous sont au nombre de 3 :

  • Les rayons IR ou infrarouges, responsables de la sensation de chaleur lorsque l’on s’expose au soleil. Lorsque ces rayons touchent notre peau ils mettent en mouvement atomes et molécules, qui libèrent de l’énergie, ressentie sous forme de chaleur.
  • Les rayons visibles ou lumière. Ce sont les rayons électromagnétiques (allant du violet au rouge) émis par le soleil et perceptibles par l’œil humain.
  • Certains rayons UV ou ultraviolets, responsables du bronzage, des coups de soleil mais aussi du vieillissement de la peau et des cancers cutanés.

Dans le cadre de notre article, ce sont les rayons UV qui nous intéressent car ce sont ceux qui agissent directement sur les cellules de la peau.

oden-peau-et-rayonnement-solaire

Plus ces rayons UV ont une longueur d’onde faible, plus ils sont chargés en énergie et plus ils agissent négativement sur la peau. On classe alors les UV en 3 catégories :

  • Les UVA, qui représentent 95% des UV parvenant jusqu’à la Terre, sont les plus pénétrants et les moins chargés en énergie.
  • Les UVB, représentent 5% des UV nous parvenant car arrêtés par les nuages par exemple. Ils sont moins pénétrants mais beaucoup plus chargés en énergie.
  • Les UVC, dont la longueur d’onde est très courte, sont extrêmement nocifs mais sont, en principe, totalement filtrés par la couche d’ozone (d’où l’importance de préserver cette couche, mais ça c’est un autre sujet).

 

ALORS QUELS SONT LES DANGERS ?

UVA comme UVB sont nocifs à plus ou moins long terme pour la peau.

Les UVA, plus pénétrants et pouvant atteindre le derme, sont responsables de l’activation de radicaux libres qui endommagent les fibres d’élastine et le collagène. En agissant sur ces 2 molécules, le soleil accélère donc le vieillissement de la peau, comme nous l’avions évoqué dans notre précédent article concernant la jeunesse de la peau. Dans une autre mesure, ils favorisent grandement l’apparition de cancers de la peau, dont le mélanome.

Les UVB, sont un peu moins pénétrants et attaquent davantage la surface de la peau. Ils sont responsables des coups de soleil.

oden-peau-uva-uvb-infra

Ah le fameux coup de soleil, grand incontournable de l’été ! Un coup de soleil est une brûlure cutanée plus ou moins grave de la peau survenant donc après une exposition aux UVB. Il se caractérise par une rougeur et une sècheresse cutanée et s’accompagne parfois d’une desquamation (l’incontournable peau qui pèle), d’une douleur plus ou moins intense, de démangeaisons voire de cloques.

Par ailleurs, l’exposition au soleil peut déclencher des réactions photo-toxiques ou photo-allergique. Ces réactions sont directement liées au principe de photosensibilisation.

Je suis sûre que vous avez déjà croisé ce mot, notamment au dos d’une boite de médicament non ? En effet, certains médicaments voire certains cosmétiques sont dit photo-sensibilisants. Mais qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Tout simplement quand vous utilisez ces cosmétiques ou médicaments, certaines molécules agissent sur votre organisme et vous rendent plus sensible au soleil. Ces molécules peuvent même déclencher une allergie au soleil. Il faut être extrêmement vigilants avec ces substances car les réactions dites photo-toxique ou allergique peuvent être particulièrement impressionnantes.

oden-coup-de-soleil

 

Y-A-T-IL DES BIENFAITS À S’EXPOSER AU SOLEIL ?

Jusque-là, je vous l’accorde cet article fait un peu (beaucoup) peur… Mais que cela vous rassure, les rayons du soleil sont aussi bénéfiques quand ils ne sont pas trop importants.

Dans un premier temps, le soleil permet à l’organisme de synthétiser la Vitamine D, indispensable à l’absorption du calcium et du phosphore par l’organisme, eux-mêmes très utiles pour avoir des os solides.

Ensuite, et c’est prouvé scientifiquement, le soleil est responsable de notre bonne humeur et agit sur la qualité de notre sommeil. Les rayons du soleil favorisent la production de mélatonine, hormone du bien-être et du sommeil.

oden-peau-bronzage

Enfin, je ne pouvais pas vous parler de soleil sans parler de bronzage, première raison de notre exposition.

Le mécanisme du bronzage est simple, les UVA sont responsables du « premier » bronzage. Étant plus pénétrants, ils oxydent la mélanine déjà présente dans la peau. Les UVB sont responsables du « second » bronzage, celui qui dure et qui fait qu’à la rentrée vous pourrez entendre cette phrase qu’on attend tous « Ooooh comme tu es bronzé(e) ! », avouez que ça fait toujours plaisir. Ces UV agissant plus à la surface de la peau, ils vont stimuler la production de mélanine et vous donner ce superbe teint halé pendant plusieurs semaines. Attention, le bronzage ne protège pas entièrement , seule une peau foncée à la base peut « protéger » des coup de soleil, mais celui-ci n’en reste pas moins néfaste.

 

ALORS QUELS SONT LES GESTES À ADOPTER ?

AVANT

 

Conseil n°1 : Préparer sa peau

 

oden-sérum-vitaminé1.a : Faire le plein vitamines. Les vitamines agissent comme la mélanine c’est-à-dire comme des pigments qui absorbent en partie les rayons UV. C’est notamment le cas (je vous le donne en mille) des caroténoïdes. On privilégie donc les vitamines A, C et E (comme le jus de fruit du même nom) qui, combinées, vont retarder l’oxydation de la peau, maintenir son hydratation et son élasticité.

Où trouver ces vitamines ? C’est très simple : dans une assiette bien équilibrée et haute en couleurs. Ces vitamines sont particulièrement présentes dans les fruits, les légumes et les oléagineux. On peut également s’essayer aux compléments alimentaires à la seule et unique condition que ceux-ci soient parfaitement naturels, sinon ils sont nocifs pour l’organisme.

Enfin, les vitamines peuvent aussi s’appliquer sur la peau. Comme pour les compléments alimentaires, on choisit des cosmétiques 100% naturels.

 

oden-huile-corps

Et quoi de mieux que notre Sérum Vitaminé pour le visage et notre Huile Corps ?

Très riches en bêta-carotènes grâce à l’huile de pépins et de pulpe d’Argousier et au macérât de Carotte, ce sont des alliés parfaits pour préparer votre peau au soleil !

Par ailleurs, on n’oublie pas d’apporter des vitamines tous les jours car elles disparaissent avec l’exposition.

1.b : Avoir une peau bien nourrie et hydratée, en prenant soin de sa peau quotidiennement et en buvant ces 1,5 litres d’eau par jour et même plus quand il fait chaud !

 

Conseil n°2 : S’exposer tôt dès les premiers rayons dans l’année. Dès que le soleil pointe le bout de son nez au mois d’avril, on essaye de prendre le soleil (sans excès) car l’indice UV est moins élevé qu’en été. Cela permet d’habituer la peau aux rayons.

 

PENDANT

 

Conseil n°3 : Se renseigner sur l’indice UV. Primordial pour savoir à quel point on doit se protéger. L’indice UV est une échelle de mesure de l’intensité du rayonnement UV à un instant T pour une localisation précise. Plus l’indice est élevé plus le risque est important pour la santé. Alors on n’oublie pas de regarder la météo ou de se renseigner sur Internet avant de sortir !

oden-indice-uv

Conseil n°4 : S’exposer de plus en plus longtemps. Au début on s’expose 10 min, puis 15 min, puis 20 min, puis 30 min et ainsi de suite. Le temps d’exposition doit être cohérent avec l’indice UV, on s’expose sur des courtes durées quand l’indice est élevé et inversement !

 

Conseil n°5 : S’exposer avant 12h et après 17h. Autrement dit s’exposer en dehors des heures où l’indice UV est le plus important.

 

Conseil n°6 : Utiliser de la crème solaire sans modération.  Alors je vous vois venir et je vais vous devancer, NON, la crème solaire n’empêche pas de bronzer. Tout simplement parce qu’aucune crème au monde n’est capable de stopper totalement les rayons UV même les crèmes solaires 50+. C’est d’ailleurs pour ça que depuis plusieurs années, la mention « écran total » sur les crèmes solaires est interdite. Alors pour faire les choses bien, on choisit sa crème en fonction de son phototype (voir ci-dessous, infographie réalisée à partir de la classification de Fitzpatrick qui définit 6 phototypes) et on en applique toutes les 2 heures et directement après une baignade.

oden-phototypes

 

APRES

 

Conseil n°7 : Nourrir et hydrater sa peau. De même que pour le conseil n°1 mais cette fois ci dans l’optique de redonner à la peau ce qu’elle a perdue après une exposition. On boit beaucoup et on utilise un après soleil naturel pour ne pas agresser une peau déjà échauffée par les rayons UV.

 

Conseil n°8 : Soigner ses coups de soleil. Vous pouvez soigner un coup de soleil par vous-même mais UNIQUEMENT si celui-ci est superficiel, en cas de forte douleur ou de cloques, consultez un médecin. Si le coup de soleil superficiel, la vaporisation d’un hydrolat est très recommandée comme la menthe poivrée, particulièrement rafraichissante. Ensuite, appliquez une crème ou une huile apaisante, l’aloe vera étant une très bonne alternative pour la sensation de fraicheur.

oden-protection-solaire

On rappelle également que le soleil et par extension la chaleur ne sont pas uniquement néfastes pour la peau mais pour l’organisme tout entier. Insolation, déshydratation, éblouissements,

Protégez-vous et bronzez en sécurité !

 

***

INFOGRAPHIES :

 

BIBLIOGRAPHIE :

  • Ma Bible des Huiles Essentielles, Dr. Danièle FESTY, Éditions LeDuc.S Pratique, 2019
  • Soigner sa peau au naturel, Dr. Paul DUPONT, Éditions Eyrolles, 2016

 

WEBOGRAPHIE : 

Leave a Reply