Skip to main content
Livraison en 48 heures, gratuite dès 50€
NEW ! -10% sur tous les produits avec l’abonnement

L’ONAGRE FRANÇAISE

By 22 janvier 2021avril 26th, 2021Nos plantes françaises

L’onagre est une plante sauvage aux délicates fleurs jaunes. Aussi appelée « primevère du soir », découvrez tous ses secrets dans la suite de cet article.

onagre-française-oden

FICHE BOTANIQUE DE L’ONAGRE

  • Nom botanique : Œnothera biennis.
  • Nom vernaculaire : Onagre bisannuelle.
  • Autres noms : Onagre, primevère du soir.
  • Famille botanique : Onagraceae (Onagracées).
  • Genre botanique : Œnothera (Œnothéracée).
  • Matière(s) première(s) issues de l’onagre : Huile végétale.
  • Partie(s) de la plante utilisée(s) : Graines.

HISTOIRE DE L’ONAGRE

L’onagre est une plante qui apparaît en Europe au XVIIe siècle. Originaire d’Amérique du Nord, les amérindiens la connaissaient déjà pour ses nombreuses propriétés. Ils utilisaient les feuilles en cataplasmes et en décoction (voir Définitions) pour soigner des affections cutanées.

Au XIXème siècle, on lui découvre des propriétés anti-inflammatoires notamment pour les affections du tube digestif. Le Dr. Henri LECLERC, médecin français, spécialistes des plantes médicinales et premier à faire usage du mot « phytothérapie », s’en servira pour soigner des plusieurs inflammations de l’intestin, du foie et des voies urinaires ou encore pour soigner certaines affections des voies respiratoires.

Elle est appelée « primevère du soir » car sa corolle s’ouvre au coucher du soleil pour se refermer le lendemain matin. Les allemands la nomment joliment « Nachtkerze », traduisez littéralement « bougie de la nuit ».

Regardez cette fleur d’onagre éclore dans cette petite vidéo, moment unique capturé dans le champ de notre producteur partenaire. 2 minutes de relaxation garanties. Soyez patient.e.s 😉

OÙ ET COMMENT CULTIVE-T-ON L’ONAGRE ?

L’onagre est une plante bisannuelle, c’est-à-dire qu’elle accomplit son cycle de vie sur 2 années. Elle développe racines, tiges et feuilles au cours de la première année puis au cours de la deuxième année, elle fleurit abondamment, produit des graines et fane. Elle mesure entre 0,5 et 1,20 mètre de hauteur et possède 4 sépales, 4 pétales et 4 stigmates du pistil (voir Définitions).

Bien que les sols sablonneux lui soient plus favorables, c’est une plante qui sait se contenter du sol sur lequel elle pousse. Depuis son arrivée en Europe, on la trouve partout, le plus souvent sur le bord des chemins, des routes ou sur les terrains vagues car c’est une plante sauvage. Apprenez à la reconnaître et vous en verrez souvent !

 

CHAMPS D’UTILISATION DE L’ONAGRE

fleurs-oangre-oden

L’onagre est principalement cultivée pour ses minuscules graines qui, après une première pression à froid, offrent une huile végétale vierge, de couleur jaune or, à la composition remarquable.

On lui connait cependant 2 autres utilisations. Tout d’abord comme plante ornementale. Elle plait aux botanistes qui n’hésitent pas à la semer dans leurs jardins pour la beauté de ses fleurs, d’un jaune éclatant.

Ensuite comme aliment car toute la plante est comestible. Sa racine peut être consommée crue ou cuite. La couleur rose que cette dernière arbore une fois cuite lui vaut le nom de « jambon des jardiniers ». Les fleurs peuvent allègrement être utilisées dans vos salades d’été et apporteront une légère note sucrée. Enfin, les feuilles et la hampe peuvent aussi se consommer à la façon d’autres légumes. Attention toutefois, la hampe est à utiliser à un moment très précis sous peine que celle-ci devienne ligneuse et donc peut agréable en bouche.

QUELS SONT SES BIENFAITS ?

L’onagre et plus particulièrement son huile, à la composition très spécifique, possède de très nombreux bienfaits pour la peau et pour la santé !

Il a notamment été démontré dans les années 60 que l’acide linoléique est précurseur des prostaglandines E1 et E2 (voir Définitions), impliquées dans de nombreux processus biologiques internes. Plusieurs facteurs peuvent impacter ce niveau de prostaglandines et ainsi créer un déficit (ces dernières n’étant jamais stockées puisque fabriquées par le corps au besoin). L’apport en acide linoléique de l’huile d’onagre s’avère donc particulièrement intéressants puisqu’il va ainsi permettre à notre corps de fabriquer davantage de prostaglandines. La recherche médicale fonde de bons espoirs sur cette molécule pour ses actions sur les prostaglandines et ainsi combattre diabète, problèmes hépatiques, arthrite, sclérose en plaques ou encore schizophrénie.

ET CHEZ ODEN ?

Chez ODEN, nous avons choisi d’exploiter au maximum les vertus que l’onagre présente pour la peau et le corps humain. L’huile d’onagre que nous utilisons est issue de plantes cultivées en France, par Daniel dans le Berry.

Pour prendre soin de votre peau de l’extérieur, vous la retrouverez dans notre gamme permanente aux côtés de 5 autres huiles végétales vierges françaises ainsi que dans notre Sérum Vitaminé, pour donner un petit coup de fouet aux teints fatigués.

Pour prendre soin de vous de l’intérieur, vous la retrouverez aussi dans nos Gélules de Beauté aux côtés de l’huile de bourrache. Complément alimentaire idéal pour entretenir sa peau de l’intérieur et apporter un coup de pouce au système hormonal féminin.

 

Découvrez en plus sur ses bienfaits dans l’article qui vous est proposé ci-dessous  !

PRODUITS ASSOCIÉS

  • gelules-de-beaute-oden

    GÉLULES DE BEAUTÉ

    Déshydratation

    49 avis

    25,00 ou Abonnez-vous et économisez 10%
  • huile-bourrache-oden
    MEILLEURES VENTES

    HUILE DE BOURRACHE FRANÇAISE

    (1ères) Rides

    107 avis

    28,00 ou Abonnez-vous et économisez 10% 30ml
  • huile-onagre-oden

    HUILE D’ONAGRE FRANÇAISE

    Manque d’éclat

    72 avis

    28,00 ou Abonnez-vous et économisez 10% 30ml
  • serum-vitaminé-oden
    MEILLEURES VENTES

    SÉRUM VITAMINÉ

    Manque d’éclat

    134 avis

    34,00 ou Abonnez-vous et économisez 10% 15ml

DÉFINITIONS

LAROUSSE
  • Cataplasme : Préparation pâteuse étalée entre deux linges et appliquée sur la peau pour soulager une inflammation.
  •  Décoction : Opération qui consiste à extraire les principes actifs d’une substance par action d’un liquide porté à ébullition.
  • Sépale : Chacune des pièces du calice d’une fleur. (Les sépales sont généralement verts chez les dicotylédones à pétales colorés ; ils entourent le bouton floral et, sauf exception, évoluent peu par la suite.)
  • Pétale : Chacune des pièces florales, souvent grandes et colorées, dont l’ensemble constitue la corolle.
  • Stigmate du pistil : Chez les angiospermes, partie supérieure terminale du pistil, souvent élargie et visqueuse, sur laquelle les grains de pollen sont retenus et amenés à germer.
  • Prostaglandine : Substance dérivée d’un acide gras, présente dans de nombreux tissus de l’organisme et qui intervient dans de nombreux processus biologiques (contraction de l’utérus, inflammation, coagulation du sang, etc.).

NOS SOURCES

BIBLIOGRAPHIE

Ma bible des huiles essentielles, Dr. Danièle FESTY, Pharmacienne, Éditions LEDUC

Les bienfaits des huiles végétales, Michel POBEDA, Éditions MARABOUT

Soigner sa peau au naturel, Dr. Paul DUPONT, Dermatologue, Éditions EYROLLES

Le petit Larousse des plantes qui guérissent, Dr. Gérard DEBUIGNE et François COUPLAN, Éditions LAROUSSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

[wpse_comments_template]

Leave a Reply