Skip to main content
Votre diagnostic de peau Offert : J'en profite

Traitement naturel du psoriasis : comment soulager votre peau

Par Justine Facon21 mars 2020juin 14th, 2023Tout savoir sur la peau et les cheveux

Selon les estimations, environ 2 à 3 % de la population française est atteinte de psoriasis, ce qui représente environ 1,5 à 2 millions de personnes. Déjà très inconfortable pour son porteur, de nombreuses idées reçues circulent sur cette maladie qui a officiellement été reconnue comme maladie grave en 2014 par l’OMS (Organisation Mondiale de Santé).

psoriasis bras

Psoriasis sur le coude

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui peut toucher différentes parties du corps. Le symptôme le plus courant du psoriasis est la formation de plaques cutanées épaisses et rouges, recouvertes de squames argentées. Ces plaques peuvent apparaître sur différentes parties du corps, y compris le cuir chevelu, les coudes, les genoux, le bas du dos et les ongles.

Le psoriasis est caractérisé par une accélération du renouvellement des cellules de la peau, ce qui entraîne une accumulation de cellules cutanées mortes à la surface de la peau. L’inflammation joue un rôle clé dans ce processus.

Le psoriasis est considéré comme une maladie multifactorielle, résultant de l’interaction entre des facteurs génétiques, immunitaires et environnementaux. Il existe des antécédents familiaux chez environ 30 % des personnes atteintes de psoriasis.

Le psoriasis peut toucher des personnes de tout âge, mais il est le plus souvent diagnostiqué chez les adultes jeunes, entre 15 et 35 ans. Il peut également affecter les enfants et les personnes plus âgées. Les statistiques exactes peuvent varier en fonction des sources et des critères utilisés pour le recensement, mais le psoriasis est considéré comme une maladie assez répandue en France.

 

Comment reconnaître le psoriasis ?

Le diagnostic du psoriasis

Le diagnostic du psoriasis doit être effectué par un dermatologue, en se basant sur l’examen clinique et les antécédents médicaux du patient. Voici les principales étapes du processus de diagnostic :

  1. Examen visuel : le médecin examine attentivement la peau du patient pour rechercher les signes caractéristiques du psoriasis, tels que des plaques épaisses et rouges avec des squames argentées. Il peut également vérifier la présence de plaques sur le cuir chevelu, les ongles ou d’autres parties du corps.
  2. Interrogatoire : le médecin interroge le patient sur ses symptômes, leur apparition, leur durée et les facteurs qui peuvent les déclencher ou les aggraver. Les antécédents familiaux de psoriasis ou d’autres problèmes de peau peuvent également être discutés.
  3. Biopsie cutanée : dans certains cas, le médecin peut décider de réaliser une biopsie cutanée pour confirmer le diagnostic. Une petite partie de la peau est prélevée et examinée au microscope pour observer les caractéristiques spécifiques du psoriasis.
  4. Élimination d’autres affections : il est parfois nécessaire d’exclure d’autres affections cutanées qui peuvent présenter des symptômes similaires au psoriasis, comme l’eczéma ou le lichen plan.

Le diagnostic du psoriasis est principalement basé sur l’apparence caractéristique des lésions cutanées et l’expérience du médecin. Dans certains cas, des tests supplémentaires peuvent être nécessaires pour évaluer la sévérité du psoriasis, son impact sur la qualité de vie du patient et orienter le choix des traitements appropriés.

Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et élaborer un plan de traitement adapté à votre situation spécifique.

Les symptômes du psoriasis

Le psoriasis se traduit visuellement sur la peau par des lésions cutanées, des plaques rouges et sèches : c’est la peau qui desquame. Ces lésions sont dues au renouvellement accéléré de la peau : 4 jours environ contre 1 mois en temps normal !

Cette accélération du renouvellement cellulaire entraine une accumulation des cellules mortes à la surface de l’épiderme, que l’on peut voir à l’œil nu sous la forme de squames blanchâtres, et épaissit la couche cornée.

Différentes couches de la peau

Différentes couches de la peau

Le psoriasis présente divers symptômes qui peuvent varier en fonction du type et de la gravité de la maladie. Voici quelques détails sur les symptômes courants du psoriasis :

  1. Plaques cutanées : les plaques cutanées épaisses et rouges sont le symptôme le plus courant du psoriasis. Elles sont généralement recouvertes de squames blanches argentées. Ces plaques peuvent apparaître sur différentes parties du corps, notamment le cuir chevelu, les coudes, les genoux, le bas du dos et les ongles.
  2. Démangeaisons et douleurs : les plaques psoriasiques peuvent provoquer des démangeaisons intenses, qui peuvent être particulièrement gênantes. Certaines personnes ressentent également une sensation de brûlure, des douleurs ou un inconfort dans les zones touchées.
  3. Altérations des ongles : le psoriasis peut également affecter les ongles. Les changements observés peuvent inclure des taches, une décoloration, une dépression, un épaississement ou un décollement de l’ongle. Les ongles touchés peuvent se déformer ou se détériorer au fil du temps.
  4. Rougeur et inflammation : les zones de peau touchées par le psoriasis peuvent être rouges et enflammées. Elles peuvent être sensibles au toucher et présenter une chaleur locale.
  5. Sécheresse et fissures : la peau affectée par le psoriasis peut être sèche, ce qui peut entraîner une tendance à se fissurer. Cela peut être particulièrement problématique dans les zones où les mouvements de la peau sont fréquents, comme les articulations.
  6. Psoriasis du cuir chevelu : le psoriasis peut affecter le cuir chevelu, provoquant des plaques squameuses qui peuvent s’étendre au-delà de la lisière des cheveux. Cela peut entraîner des démangeaisons et une desquamation visible.
  7. Psoriasis des articulations : chez certaines personnes, le psoriasis s’accompagne d’une affection appelée arthrite psoriasique. Cela peut entraîner une inflammation et une douleur articulaire, ainsi que des raideurs matinales et une mobilité réduite.

Il est important de noter que la gravité et la localisation des symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre. Certaines personnes peuvent avoir des symptômes légers et localisés, tandis que d’autres peuvent présenter des symptômes plus étendus et sévères. Le traitement approprié dépendra de la gravité des symptômes et de leur impact sur la qualité de vie du patient.

Dans la plupart des cas, le psoriasis se développe au niveau du cuir chevelu et des zones de frottements (coudes, bras, genoux…).

psoriasis cheveux

Psoriasis du cuir chevelu

Les types de psoriasis

Il existe plusieurs types de psoriasis, chacun ayant des caractéristiques spécifiques. Voici une description des principaux types de psoriasis :

  1. Psoriasis en plaques : C’est le type le plus courant de psoriasis, touchant environ 80 à 90 % des personnes atteintes de la maladie. Il se caractérise par des plaques épaisses, rouges et recouvertes de squames argentées. Ces plaques peuvent apparaître sur différentes parties du corps, notamment les coudes, les genoux, le bas du dos et le cuir chevelu.
  2. Psoriasis guttata : Ce type de psoriasis se manifeste par de petites taches rouges en forme de gouttes sur la peau. Les lésions sont généralement plus répandues et plus petites que celles du psoriasis en plaques. Le psoriasis guttata est souvent déclenché par une infection streptococcique, telle qu’une angine.
  3. Psoriasis pustuleux : Il existe deux formes principales de psoriasis pustuleux : le psoriasis pustuleux localisé et le psoriasis pustuleux généralisé. Dans le psoriasis pustuleux localisé, des pustules (petites vésicules remplies de pus) apparaissent sur des zones spécifiques de la peau, telles que les paumes des mains et les plantes des pieds. Dans le psoriasis pustuleux généralisé, les pustules peuvent se propager sur de larges zones du corps.
  4. Psoriasis inversé : Le psoriasis inversé se caractérise par des plaques rouges et lisses qui se développent dans les plis cutanés, tels que les aisselles, l’aine et sous les seins. Les lésions sont souvent dépourvues de squames visibles, mais peuvent être sensibles et provoquer des démangeaisons.
  5. Psoriasis érythrodermique : Le psoriasis érythrodermique est une forme rare et grave de psoriasis qui affecte la peau sur de larges zones du corps. La peau touchée devient rouge, enflammée et desquamante. Cette forme de psoriasis peut être accompagnée de complications graves et nécessite une attention médicale urgente.

Il convient de noter que le psoriasis peut également présenter d’autres formes moins courantes, telles que le psoriasis en gouttes, le psoriasis palmo-plantaire (affectant les paumes des mains et les plantes des pieds) et le psoriasis unguéal (affectant les ongles).

Psoriasis guttata

Psoriasis guttata

Les causes et facteurs aggravant du psoriasis

Le psoriasis peut toucher à tout âge mais semblerait se manifester davantage entre 20 et 40 ans.

À l’heure actuelle, l’origine exacte du psoriasis n’est pas connue.

Les causes du psoriasis

Cependant, des recherches suggèrent qu’il s’agit d’une combinaison de facteurs génétiques, d’un dysfonctionnement du système immunitaire et de facteurs environnementaux. Voici les principaux éléments liés à la cause du psoriasis :

  1. Prédisposition génétique : des études ont démontré que le psoriasis a une composante génétique. Certaines personnes ont des mutations génétiques qui les rendent plus susceptibles de développer la maladie. Cependant, il est important de noter que la présence de ces mutations génétiques ne garantit pas le développement du psoriasis, et que d’autres facteurs sont également nécessaires au développement de la maladie
  2. Dysfonctionnement du système immunitaire : le psoriasis est considéré comme une maladie auto-immune, dans laquelle le système immunitaire attaque les cellules saines de la peau par erreur. Normalement, les cellules de la peau se renouvellent environ tous les 28 jours, mais chez les personnes atteintes de psoriasis, ce processus est accéléré, conduisant à une croissance excessive des cellules cutanées.
  3. Inflammation de la peau : l’inflammation joue un rôle clé dans le développement du psoriasis. Les cellules immunitaires, appelées lymphocytes T, sont activées de manière anormale, ce qui déclenche une cascade d’événements inflammatoires. Cela entraîne une augmentation de la production de cytokines (molécules inflammatoires) et une prolifération excessive des cellules de la peau.
  4. Facteurs environnementaux : certains facteurs environnementaux peuvent déclencher ou aggraver les symptômes du psoriasis chez les personnes prédisposées. Cela peut inclure des infections, des blessures cutanées, le stress, certains médicaments, l’alcool, le tabac et des conditions climatiques spécifiques.

Il est important de souligner que le psoriasis n’est pas une maladie contagieuse et ne peut pas être transmis d’une personne à une autre. Il s’agit d’une condition chronique et récurrente, mais des traitements sont disponibles pour gérer les symptômes et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de psoriasis.

Les facteurs aggravants du psoriasis

Certaines personnes atteintes de psoriasis peuvent remarquer que leurs symptômes s’aggravent ou se déclenchent après l’exposition à certains facteurs. Voici quelques-uns des facteurs déclenchants couramment associés au psoriasis :

  1. Stress : le stress émotionnel peut jouer un rôle dans l’aggravation des symptômes du psoriasis. Les situations stressantes, telles que les problèmes personnels, le stress professionnel ou les événements majeurs de la vie, peuvent déclencher ou aggraver les poussées de psoriasis.
  2. Infections : certaines infections, en particulier les infections streptococciques de la gorge, sont associées à des poussées de psoriasis guttata. Les infections des voies respiratoires supérieures, les infections cutanées ou les infections virales peuvent également avoir un impact sur le psoriasis.
  3. Lésions cutanées : les blessures à la peau, telles que les coupures, les écorchures, les piqûres d’insectes, les brûlures ou les tatouages, peuvent déclencher le développement de nouvelles lésions psoriasiques dans les zones touchées.
  4. Médicaments : certains médicaments peuvent aggraver les symptômes du psoriasis chez certaines personnes. Cela peut inclure des médicaments tels que les bêta-bloquants (utilisés pour l’hypertension artérielle), les médicaments antipaludéens, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA) et les médicaments contre l’indométacine.
  5. Climat : les conditions climatiques peuvent avoir un impact sur le psoriasis. De nombreux patients signalent une amélioration des symptômes pendant les mois d’été avec une exposition au soleil modérée, tandis que d’autres peuvent voir leurs symptômes s’aggraver en raison de la sécheresse de l’air en hiver.
  6. Tabac et alcool : le tabagisme et la consommation excessive d’alcool peuvent aggraver les symptômes du psoriasis et rendre les traitements moins efficaces. Cesser de fumer et limiter la consommation d’alcool peut aider à réduire les poussées de la maladie.

Il est important de noter que les facteurs déclenchants peuvent varier d’une personne à l’autre. Certaines personnes peuvent être plus sensibles à certains déclencheurs que d’autres. Il est conseillé de tenir un journal des symptômes pour identifier les facteurs déclenchants spécifiques à votre cas et discuter de ces observations avec votre professionnel de la santé.

Lésions cutanées

Lésions cutanées

Quels traitements naturels pour le psoriasis ?

Le psoriasis peut avoir un impact significatif sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent en raison de l’apparence visible des lésions cutanées, des démangeaisons et des douleurs associées. Il peut être associé à des troubles psychologiques tels que la dépression et l’anxiété.

Aujourd’hui aucun traitement n’est à même de guérir définitivement la maladie. Outre la consultation médicale indispensable pour détecter un psoriasis et disposer d’un traitement adéquat, de nombreuses solutions naturelles existent pour atténuer ses effets et soulager l’inconfort qui lui est lié.

Les traitements du psoriasis comprennent les médicaments topiques (crèmes, onguents), les traitements systémiques (médicaments pris par voie orale ou injectable) et les thérapies biologiques (médicaments ciblant des protéines spécifiques du système immunitaire). La luminothérapie peut également être utilisée.

Il existe plusieurs approches naturelles qui peuvent être utilisées en complément des traitements médicaux pour soulager les symptômes du psoriasis. Il est important de noter que l’efficacité de ces traitements peut varier d’une personne à l’autre, et il est recommandé de consulter un professionnel de la santé avant d’entreprendre tout nouveau traitement. Voici quelques options naturelles qui ont été étudiées pour le psoriasis :

Les huiles végétales pour apaiser le psoriasis

Huiles végétales

Huiles végétales

Certaines huiles végétales peuvent être utilisées en soin quotidien afin d’apaiser le psoriasis. Nous vous recommandons d’utiliser des huiles végétales vierges françaises, sans parfum, afin de n’apporter à la peau que le strict nécessaire : acides gras essentiels et vitamines.

Parmi notre gamme, nous vous recommandons 4 huiles végétales qui ont été utilisées par nos clientes souffrant de psoriasis et ont obtenu des résultats satisfaisants :

L’ huile de bourrache

L’huile de chanvre

L’huile de prune

L’huile d’amande

Ces 4 huiles végétales françaises et biologiques ont chacune une composition lipidique différente, il peut être pertinent d’essayer les 4 afin déterminer celle qui convient le mieux à votre peau. Si les 4 vous soulagent, vous pouvez les varier en appliquant une le matin et l’autre le soir.

L’huile de prune et l’huile d’amande sont riches en acide oléique. Elles peuvent donc agir comme un “pansement” réparateur la nuit, et nous vous recommandons de les appliquer en soin de nuit.

L’huile de bourrache est riche en acide gamma-linolénique, un acide gras essentiel présent naturellement dans notre peau.

L’huile de chanvre est quant à elle très variée en acides gras, elle contient notamment de l’acide linoléique et de l’acide alpha-linolénique, un oméga 3 réputé pour apaiser les inflammations de la peau.

Nous vous recommandons d’alterner l’application de l’huile de bourrache et de l’huile de chanvre le matin.

Ces huiles végétales françaises vierges, de première pression à froid, et biologiques sont d’une qualité exceptionnelle. Elles sont pressées à la demande, garantissant une fraîcheur et une concentration d’actifs supérieure, améliorant ainsi l’efficacité. Si vous aviez déjà essayé des huiles végétales du commerce, sans traçabilité, et que cela n’a pas fonctionné, nous vous recommandons d’essayer à nouveau avec ces huiles premium.

Les compléments alimentaires pour apaiser le psoriasis

Il peut être intéressant de vous complémenter lorsque vous souffrez d’une maladie de peau de type inflammatoire, comme le psoriasis, mais aussi l’eczéma ou encore l’urticaire.

Dans notre gamme de soins bruts et locaux, nous vous recommandons deux compléments alimentaires :

La phytothérapie de Bardane

Phytothérapie de bardane

Phytothérapie de bardane

Ce complément alimentaire est une teinture-mère de Bardane, appelée aussi “extrait hydro-alcoolique” de bardane. C’est une préparation médicinale utilisée en phytothérapie, qui consiste en une solution liquide concentrée extraite de plantes médicinales. Elle est obtenue en macérant des racines de bardane bio (Arctium lappa) dans un mélange d’eau et d’alcool de blé biologique.

Elle est traditionnellement réputée pour ses effets bénéfiques sur la peau et son utilisation remonte à l’Antiquité. La teinture-mère de bardane est utilisée pour son action purifiante et apaisante sur la peau. Elle peut être appliquée localement sur les zones touchées par des problèmes de peau, tels que l’acné, les éruptions cutanées, l’eczéma ou le psoriasis.

Si vous souffrez de psoriasis, nous vous recommandons de faire deux cures par voie orale par an (deux flacons par cure) en observant une pause entre les deux cures.

La bardane contient des composés anti-inflammatoires. La teinture-mère de bardane est  utilisée pour réduire l’inflammation dans le corps, que ce soit au niveau de la peau ou des tissus internes.

Les gélules de chia

Gélules de Chia

Gélules de Chia

En parallèle, nous vous suggérons de vous complémenter avec les gélules de chia tout au long de l’année.

L’huile végétale de chia française et bio est l’huile végétale la plus riche en oméga 3.

Nous savons aujourd’hui que pour réduire l’inflammation, les oméga-3 sont essentiels. Ils peuvent aider à réduire l’inflammation chronique dans le corps, ce qui est bénéfique pour plusieurs conditions inflammatoires, telles que l’arthrite rhumatoïde, la maladie inflammatoire de l’intestin et le psoriasis.

 

 

Autres astuces naturelles pour apaiser le psoriasis

Voici quelques conseils supplémentaires à appliquer au quotidien afin de soulager votre psoriasis :

  1. Exposition modérée au soleil : l’exposition modérée au soleil peut aider à améliorer les symptômes du psoriasis. Cependant, il est important de protéger la peau non affectée par l’application d’un écran solaire et de limiter l’exposition pour éviter les brûlures.
  2. Bains thérapeutiques : les bains chauds avec des additifs thérapeutiques peuvent aider à hydrater la peau, réduire les démangeaisons et les squames. Les options comprennent l’ajout de sel d’Epsom, de flocons d’avoine colloïdale ou d’huiles essentielles apaisantes à l’eau du bain.
  3. Aloe vera : le gel d’aloe vera peut être appliqué sur la peau pour apaiser l’inflammation et l’irritation associées au psoriasis. Il peut être utilisé sous forme de gel naturel extrait de la plante ou sous forme de produits commerciaux contenant de l’aloe vera.
  4. Régime alimentaire équilibré : bien qu’il n’existe pas de régime alimentaire spécifique prouvé pour le psoriasis, certains patients signalent une amélioration de leurs symptômes en évitant les aliments inflammatoires tels que les aliments frits, les produits laitiers, le gluten et l’alcool. Il ne peut être que bénéfique de suivre un régime équilibré et riche en fruits, légumes, poissons gras et aliments riches en antioxydants.
  5. Gestion du stress : Le stress peut aggraver les symptômes du psoriasis. Des techniques de gestion du stress, comme la méditation, le yoga, la respiration profonde ou la thérapie cognitivo-comportementale, peuvent aider à réduire le stress et à améliorer la qualité de vie.

La psoriasis n’est pas une maladie contagieuse 

Le psoriasis peut-être particulièrement inconfortable voire douloureux, ce qui peut nécessiter des traitements bien spécifiques, d’où l’importance d’une consultation médicale.

Outre cette dimension physique, la dimension psychologique associée est très importante et peut tout à fait altérer la qualité de vie de son porteur. Inesthétique, le psoriasis est une maladie que beaucoup ont du mal à supporter car particulièrement visible sur le corps. Les regards extérieurs sont aussi difficiles à vivre, de nombreuses associations et collectifs se battent à ce titre pour vaincre les idées reçues sur le psoriasis. En effet, encore aujourd’hui, beaucoup pensent que le psoriasis est une maladie contagieuse qui se transmet par contact, ce qui est faux. Ces aprioris entrainent très souvent un rejet du porteur ce qui n’a évidemment pas lieu d’être. Le psoriasis n’est pas non plus une maladie purement psychologique, néanmoins le facteur psychologique peut aggraver, dans certains cas, le psoriasis.

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

  • Dictionnaire pratique d’esthétique cosmétique, Marie-Madeleine Mercier-Fresnel et Micheline Hernandez, Éditions MALOINE
  • Soigner sa peau au naturel, Docteur Paul Dupont, Éditions Eyrolles
  • Le psoriasi, de la clinique au traitement, Professeur Louis Dubertret, Éditions Med’Com 

WEBOGRAPHIE :

 

Justine Facon

Auteur Justine Facon

Join the discussion 2 Comments

  • La vitamine D administree par voie orale s’est egalement revelee prometteuse. Les scientifiques ont decouvert que cette vitamine est un regulateur immunitaire pouvant s’averer benefique contre les maladies inflammatoires comme le psoriasis en raison de ses effets sur les lymphocytes. Elle va agir a l’interieur des cellules de la peau reguler leur proliferation et leur differenciation. La vitamine D aide ainsi a limiter l’inflammation ainsi que les plaques.

Laisser un commentaire

0
    0
    Panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique
    Produits que vous pourriez aimer
      Appliquer le Code Promo