Category

TYPES DE PEAUX

acne-ete-oden

Comment éviter le retour de l’acné après l’été ?

By CONSEILS, INFO DERMATO, TYPES DE PEAUX No Comments

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir un article de Julia Monnier, naturopathe certifiée par l’Institut Supérieur de Naturopathie (ISUPNAT) de Paris et par la Fédération nationale des Écoles de Naturopathie (FENA – ex Fenahman). Elle vous donne des conseils sur les bonnes habitudes à adopter pour éviter les retour de l’acné après l’été.

 

***

 

Soleil, détente, vacances et teint halé, l’été est une période favorable pour le corps et l’esprit sans oublier notre peau puisque notre visage est plus lisse, lumineux et sans boutons (à conditions bien sûr de se protéger du soleil). Mais voilà, septembre est pour la plupart d’entre nous la fin des vacances, le retour à notre routine habituelle et malheureusement le retour également de quelques imperfections cutanées.

 

Mais pourquoi ?

Premièrement, la peau a tendance à s’épaissir lors de l’exposition au soleil durant tout l’été. C’est tout simplement un moyen de protection mais qui n’est pas sans conséquence car ce mécanisme ne favorise pas l’élimination des cellules mortes et du sébum. Les impuretés vont ainsi rester coincées dans les pores et créer des imperfections après l’été.

Deuxièmement le soleil dessèche également la peau. C’est pour cela qu’il est notamment important de bien s’hydrater durant l’été. Pour contrebalancer ce dessèchement, la peau va sécréter davantage de sébum. Mais comme celui-ci ne peut pas être éliminé normalement, car la peau s’est épaissie, il s’emmagasine dans l’épiderme. Vous vous en doutez, une fois de retour à la normale, la peau arrête son processus de protection et l’excès de sébum est libéré laissant apparaître points noirs ou autres boutons d’acné.

Heureusement, ce procédé cutané n’est pas une fatalité et il est tout à fait possible de l’anticiper. La naturopathie est bien placée car son leitmotiv est « prévenir plutôt que guérir » pour ainsi éviter une recrudescence d’imperfections et la baisse de moral associée.

 

Voici les 5 réflexes issus de la naturopathie pour prévenir ou se débarrasser de cette acné post-été 

  • Hydratation

Bien s’hydrater est essentiel pour la santé de la peau. Lorsqu’on boit suffisamment d’eau (environ 1,5 litre d’eau), cela assure une microcirculation sanguine optimale pour faciliter les échanges au niveau des cellules cutanées. La peau va ainsi mieux assimiler les vitamines et minéraux nécessaires pour la beauté de la peau et éliminer les toxines responsables de l’apparition des boutons.

Privilégier une eau faiblement minéralisée (Résidu à sec : moins de 180mg/L) et boire en dehors des repas.

acne-été-oden

 

  • Nutrition

On mange sainement en privilégiant les aliments bruts, frais, bio, local et les moins transformées possibles. On privilégie ainsi les fruits et légumes de saison riches en vitamines et antioxydants et les omégas 3 qui réduisent l’inflammation provoquée par l’acné. On évite les graisses saturées (viandes grasses, charcuterie…), les sucre raffiné (gâteau industriel, sucre blanc, bonbon…) et les produits laitiers, qui provoqueraient la poussée d’acné.

Vous trouverez les omégas 3 dans les huiles végétales de lin, cameline, noix, colza ou les petits poissons gras comme les sardines ou les maquereaux.

  • Activité physique

Bouger ne fait pas seulement du bien à son corps et à son esprit. La pratique d’une activité sportive permet de solliciter tous les organes d’éliminations (foie/intestins, poumons, reins, peau) et surtout la peau grâce à la transpiration. La circulation sanguine est activée et les toxines sont plus facilement éliminées.

Choisissez une activité physique qui vous fait plaisir vous rester motivé et régulier.

acne-été-oden

 

  • Routine beauté

S’occuper de la peau de l’intérieur c’est bien mais l’associer à une routine beauté adaptée c’est mieux pour éviter la propagation de boutons.

Nettoyer sa peau avec l’huile démaquillante afin d’éliminer les impuretés. Une formule douce et adaptée à tout type de peau. A utiliser tous les soirs. Le matin appliquer de l’hydrolat de lavande ou la brume botanique apaisante pour rafraîchir votre peau.

Gommer une à deux fois par semaine votre visage pour éliminer les cellules mortes et libérer les pores. Mélanger l’équivalent d’une noisette de l’huile démaquillante avec du ghassoul en poudre. Mélanger et appliquer sur votre visage en faisant des mouvements circulaires doux. Puis rincer.

Protéger et nourrir votre peau grâce à l’huile de noisette. Cette huile régule le sébum pour une peau équilibrée toute la journée.

  • No Make-up

Afin d’optimiser votre routine anti-acné, l’idéal est de faire une pause maquillage pour permettre à la peau de respirer au maximum. Pour celles qui ont du mal en s’en passer, optez sur des produits hypoallergéniques, non comédogènes, sans parfums, sans conservateurs et sans parabens.

En adoptant ces gestes santé pour votre peau, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour éviter le retour de l’acné et garder une belle peau après l’été.

acne-été-oden

 

***

 

 

Julia Monnier, Naturopathe à Paris (15ème arrondissement)

www.naturogreen.fr

@julia_naturogreen

Nettoyage peau grasse

Prendre soin de sa peau grasse : l’huile nettoyante ODEN !

By CONSEILS, INFO DERMATO, LES HUILES VÉGÉTALES, TYPES DE PEAUX No Comments

Prendre soin de sa peau est une action de tous les jours qui passe par de petits gestes quotidiens qui peuvent nous paraître, parfois, des plus anodins. Le nettoyage est l’un d’eux, on vous explique comment prendre soin de votre peau grasse, comment la nettoyer et pourquoi il est important de bien choisir vos produits de soin.

 

Prendre soin d’une peau grasse au naturel

 

Huile démaquillante parfaite pour le nettoyage d'une peau grasse

Les peaux grasses, souvent sujettes aux imperfections et aux pores dilatés, représentent une grande part de marché des cosmétiques actuels. Toutes les solutions sont bonnes pour en prendre soin, des crèmes décapantes aux lotions anti-acné à l’efficacité variable.

Pourtant, ce type de peau, comme tous les autres, peut lui aussi être chouchouté sans utiliser une quantité astronomique de soins en tous genres. Il suffit de bien comprendre le fonctionnement de votre peau pour bien adapter vos soins à ses besoins !

Une huile végétale d’une belle qualité pour lui apporter les nutriments dont elle a besoin sans trop la surcharger, un nettoyage doux et efficace et quelques huiles essentielles bien choisies (et surtout bien dosées) peuvent suffire pour prendre soin de votre peau grasse !

Dans le cas de dermatoses (pathologies cutanées) comme l’acné, nous vous recommandons avant tout de consulter un professionnel de santé. Ceux sont les plus aptes à vous conseiller sur les soins ou potentiels traitements à appliquer.

Pour bien choisir l’huile végétale, Marion vous conseille dans l’article disponible ici.

Pour ce qui est du nettoyage de votre peau, on vous en dit plus dans la suite cet article !

 

Le nettoyage d’une peau grasse, l’étape clé

Quel que soit votre type de peau, bien la nettoyer est un incontournable pour en prendre soin et la maintenir en bonne santé.

huile-végétale-peaux-grasses-odenLes peaux grasses se caractérisent par un excès de sébum, qu’on a vite envie de retirer au savon, à l’eau micellaire ou au gel lavant. Mais il ne faut pas confondre décapage et nettoyage. On partage avec vous nos astuces et nos bonnes pratiques pour un nettoyage efficace tout en douceur de votre peau grasse !

 

Se limiter à un nettoyage par jour !

Lorsque sa peau commence à briller, on a souvent envie de retirer l’excédent de sébum qu’elle produit. Malheureusement, retirer ce précieux film protecteur n’est pas la solution idéale si vous souhaitez que votre peau en régule la production.

Nettoyer sa peau pour la débarrasser des impuretés et la pollution accumulées dans la journée paraît effectivement indispensable pour lui permettre d’être propre et saine. Mais il faut à tout prix éviter les nettoyages intempestifs et inutiles. Limitez votre routine à un nettoyage par jour (de préférence le soir, mais nous reviendrons dessus !). Si votre peau est vraiment beaucoup trop grasse au réveil pour que vous puissiez passer la journée sereinement, vous pouvez également la lavez le matin avec une solution douce, mais vraiment si cela vous semble nécessaire.

 

Se nettoyer le visage le soir

Pourquoi plutôt le soir que le matin ? Parce que notre peau se régénère la nuit ! Notre peau se reconstruit, se répare et se développe lorsque nous dormons. On comprend mieux pourquoi il est judicieux de laisser sa peau nette avant d’aller se coucher. Favorisez donc un nettoyage doux en fin de journée pour retirer maquillage, pollution et particules et faciliter votre régénération cutanée de votre peau grasse !

pH de la peau et nettoyage

Éviter les produits alcalins sur les peaux grasses

Le pH de votre peau est un facteur précieux à prendre en compte lorsque vous choisissez vos produits cosmétiques. On vous en dit plus sur le pH de la peau dans notre article disponible ici. La peau est recouverte par une couche protectrice acide qui prévient l’apparition de bactéries et de pathogènes. Les peaux grasses ont tendance à avoir un pH un peu moins acide et donc une fonction barrière un peu moins efficace. Pour éviter de creuser ce déséquilibre et de favoriser l’apparition de nouveaux boutons, préférez des produits au pH acide (en dessous du pH naturel de la peau, pH = 5,5). Exit les savons conçus à base de soude et alcalins ! On évite aussi les produits qui décapent la peau comme l’eau micellaire (qu’il faut rincer après application) et les gels nettoyants chargés en sulfates.

Choisir les bons produits nettoyants pour les peaux grasses

Pour supprimer le maquillage et les impuretés incrustées dans votre peau, l’huile est votre meilleur allié ! Sa grande solubilité avec le maquillage et les particules accumulées sur la peau permet de les dissoudre et de les décoller de votre épiderme.

L’huile a également l’incroyable propriété de ne pas avoir de pH, son application en surface de la peau ne modifie donc pas notre équilibre cutané.

Son seul inconvénient ? Une fois chargée de ces impuretés, elle se retire difficilement. Elle n’est pas soluble dans l’eau donc ne part pas au lavage. Mais il existe une solution simple pour augmenter sa rinçabilité : ajouter à l’huile un émulsifiant qui permette de la mélanger à l’eau pour la faire partir de votre visage avec toutes les impuretés qu’elle a absorbée !

Huile de nettoyage pour peau grasseC’est exactement la solution appliquée par ODEN. Nous avons choisi des belles huiles de Pâquerette et d’Œillette, un émulsifiant naturel et voilà notre huile nettoyante ! Le choix des ingrédients en fait une huile adaptée à tous et parfaite pour les peaux grasses. En effet l’émulsifiant que nous avons sélectionné est non-ionique, c’est-à-dire qu’il ne réagit pas avec l’eau et ne modifie pas le pH. L’huile démaquillante ODEN est donc le double-soin idéal pour nettoyer et démaquiller les peaux sensibles aux variations de pH comme les peaux grasses. Retrouvez-la ici !

 

Parfaire son nettoyage avec un bel hydrolat

Toujours autour de cette problématique de pH, il est indispensable de préciser que l’eau du robinet, à laquelle nous exposons notre peau au fil des lavages, est chargée en calcaire et en chlore qui la rendent alcaline. Pour éviter de la laisser en contact avec votre peau, vous pouvez appliquer une touche après votre nettoyage pour vous débarrasser des minéraux indésirables. Sélectionnez des hydrolats légèrement acides comme celui de lavande, de romarin à verbénone, sarriette… Ce petit geste anodin vous permettra de finir votre routine de nettoyage peau grasse en la laissant nette.

Brume pour nettoyer sa peauPour retrouver nos brumes, rendez-vous dans la boutique ODEN ! Cliquez ici.

 

Sources :

pH de la peau

pH cutané et Cosmétiques

By CONSEILS, INFO DERMATO, TYPES DE PEAUX No Comments

Le pH de la peau est un sujet qui a fait l’objet de nombreuses recherches il y a quelques années mais qui est de moins en moins souvent abordé. C’est pourtant un facteur important à prendre en compte dans le choix de nos cosmétiques et pour évaluer la santé de notre peau. ODEN revient avec vous sur cette notion un peu épineuse et vous explique tout !

Rappel : pH

Le pH ou « potentiel Hydrogène » est une mesure chimique qui reflète l’acidité d’un milieu aqueux. Le pH quantifie la présence d’ions H+ (aussi appelés protons) dans une solution. Il varie en 0 (très acide) et 14 (très basique). L’eau pure a un pH de 7 (c’est la mesure qui correspond à son état d’équilibre acido-basique).

Parmi les composés acides, on retrouve le citron ou le vinaigre qui ont des pH proches de 2. Les composés basiques comme la soude ou la javel ont quant à elles un pH de 13.

Échelle de pHEn cosmétiques on parle souvent de pH acide et « alcalin » plutôt que basique, mais les deux dénominations sont correctes (« basique » étant plus moderne que « alcalin »).

 

Film hydrolipidique

pH du film hydrolipidique

À la surface de l’épiderme se trouve une couche de cellules imperméables nommée le Stratum corneum. Un film hydrolipidique la recouvre pour la protéger des agressions extérieures. L’ensemble (Stratum corneum + film hydrolipidique), ils forment une barrière de protection qui limite :

  • La perte d’eau transépidermique
  • Les dommages chimiques/physiques causés par des agents extérieurs
  • La pénétration de xénobiotiques (substances étrangères, polluantes ou toxiques)

peau-ODENLes premières études qui se sont intéressées au pH de la peau datent de 1928. C’est à cette époque que le film hydrolipidique a été caractérisé comme acide. On retrouve d’ailleurs partout dans la littérature la dénomination acid mantle ou manteau acide qui rend compte de l’acidité protectrice de cette couche. Le pH de la peau est estimé à 5,5 (donc légèrement acide). Cette mesure est admise par tous dans la littérature scientifique.

En admettant ce chiffre, il y a donc une différence entre le pH neutre de l’eau (pH = 7) et le pH « neutre » de la peau, qui est en réalité son pH physiologique (pH = 5,5). Il est donc important lorsqu’on décrypte les étiquettes des soins cosmétiques d’avoir cette notion bien en tête. L’inscription « pH neutre » désigne généralement un pH physiologique et non un pH = 7.

 

Composition du film hydrolipidique et contrôle de l’acidité

Le pH du manteau acide est dû à sa composition et à son profil moléculaire. Le film hydrolipidique est composé de sueur (contenant de l’eau – hydrophile) et de sébum (contenant des lipides – hydrophobe). Ce film est donc une émulsion de deux phases : une aqueuse et une organique. On retrouve dans cette émulsion des acides comme l’acide lactique, composante de la sueur, ainsi que des acides gras présents dans le sébum. Ces deux familles de molécules ont des pH d’équilibre respectivement proches de 4 et 5. La présence d’urée, très alcaline, équilibre le pH cutané entre 4,5 et 6 (idéalement 5,5).

Le pH du manteau acide est régulé par différents facteurs :

  • Les facteurs endogènes : hydratation, quantité de sueur, de sébum, la localisation, l’âge, les prédispositions génétiques… Le pH de la peau peut être rééquilibrer par la sécrétion de sueur, de sébum ou même par l’action de pompes à protons qui enrichissent directement le film hydrolipidique en H+

D’autres facteurs exogènes peuvent venir modifier l’acidité de ce film : les nettoyants, les cosmétiques (occlusifs, acides, alcalins)…

Crème Cosmétiques

Rôle de l’acidité du manteau protecteur

Maintenant que la composition du film hydrolipidique et l’origine de son acidité est plus claire, il faut comprendre à quoi elle sert.

Le manteau acide de la peau semble jouer un rôle clé dans le fonctionnement de notre peau.

  • Il régule la flore bactérienne cutanée. Son acidité est anti-microbienne et permet de prévenir le développement de certaines bactéries pathogènes. Les peaux qui sont trop alcalines sont plus susceptibles de développer de l’acné par exemple.
  • Le pH acide de la peau joue aussi un rôle dans sa protection et sa perméabilité. Dermatose atopique (eczéma), dermatite séborrhéique… ces pathologies sont liées à une élévation du pH cutané (et donc la diminution de son acidité).
  • Le gradient de H+ dans le Stratum corneum influence de nombreux paramètres physiologiques et pathologiques. Le pH contrôle le fonctionnement de notre peau car beaucoup d’enzymes sont pH-dépendantes et ne sont actives qu’à un certain degré de pH.
  • Le pH contrôle également le renouvellement cutané. La peau se régénère mieux et plus rapidement si elle est à son pH physiologie (pH= 5,5) que si elle est à pH neutre.
  • Certaines des molécules qui composent le film hydrolipidique sont « hygroscopiques », c’est-à-dire qu’elles retiennent l’eau et l’empêchent de s’évaporer. Cette propriété permet au manteau acide de limiter les pertes d’eau.

Peau protectionPour protéger les fonctions de cette précieuse barrière il est indispensable de choisir des produits adaptés au pH de sa peau et à son type de peau.

 

Cosmétiques adaptées

pH et types de peau

Le pH idéal de la peau a été déterminé à 5,5. Cependant il y a de nombreuses peaux dont le pH dévie de cette constante.

Les peaux sèches sont généralement des peaux très acides (pH < 4,5) alors que les peaux grasses à tendance acnéique sont davantage alcalines (pH > 6). Il est important de prendre en compte l’acidité de sa peau lorsqu’on choisit sa routine cosmétique. Tous les produits ne correspondent pas à tous les types de peaux.

Adapter ses soins et surtout son NETTOYAGE !

Le nettoyage est une étape clé dans la gestion de l’acidité cutanée. Près de 65% du film hydrolipidique disparaît en moyenne lors d’un lavage.

Pour rééquilibrer le pH des peaux sèches, et par conséquent acides, on privilégie les produits alcalins. Ces mêmes produits, utilisés sur des peaux grasses déjà alcalines, dilatent les pores et rendent la peau plus vulnérable aux irritations et aux microorganismes. Plus le pH de la peau est alcalin, plus cette dernière a du mal à neutraliser les bactéries qui s’y développent.

 

Savon SaponifiéLes peaux grasses et/ou acnéiques doivent limiter les nettoyages à l’eau (souvent calcaires et alcalines), les savons (à base de soude) et les produits contenant des sulfates et SLS (Sodium Laureth Sulfate). Ces produits détruisent les acides gras protecteurs de la peau et augmentent le pH, jusqu’à 2 ou 3 unités parfois.

Dans le doute, pour entretenir sa barrière cutanée sans la détruire, mieux vaut privilégier les produits à pH physiologique. Ils n’apporteront pas de modifications trop conséquentes à votre pH cutané. C’est également le meilleur pH pour favoriser la régénération de notre peau. Il faut y aller tout en douceur avec des tensioactifs non-ioniques (pour qu’ils n’interviennent pas dans l’acidité de la peau) comme celui utilisé dans l’huile démaquillante ODEN). On vous en dit plus dans l’article disponible ici !

Utilisez les produits acides ou alcalins avec vigilance.

 

Sources :

 

Petit plus !

Il nous parait essentiel de vous partager un autre point de vue ! Celui des naturopathes qui commence à émerger face aux savoirs scientifiques et médicaux d’antan. Toute cette sphère holistique fait l’éloge des cosmétiques alcalins qu’ils considèrent comme étant les plus bénéfiques à la peau. L’acidité de la peau ne leur paraît pas forcément fonctionnel. il s’agirait plutôt d’une conséquence, d’un dérèglement et pas une propriété positive de notre peau. Ils cherchent donc à retrouver un pH moins acide que le 5,5 identifié par les scientifiques il a quelques années.

Ecco Verde. Bien choisir ses soins : pH élevé ou neutre ? 2015.

Peau désaltérée

Comment prendre soin des peaux déshydratées

By TYPES DE PEAUX No Comments

Notre peau, l’organe barrière par excellence, nous isole et nous protège de l’environnement extérieur. Elle est soumise à de nombreuses agressions quotidiennes, à des variations de température, d’humidité de l’air, à l’exposition aux UV, aux polluants… Tous ces changements peuvent altérer son fonctionnement et jouer sur sa qualité. On parle souvent de peau sèche ou de peau « déshydratée », mais ces deux problématiques sont bien plus éloignées qu’on ne le pense… ODEN revient avec vous sur les peaux déshydratées et les gestes simples qui permettent d’en prendre soin.

 

Déshydratation cutanée

 

Peau désaltérée

La peau joue un rôle clé dans l’homéostasie hydrique, c’est-à-dire l’équilibre hydrique dans notre corps. Elle a besoin d’un certain taux d’hydratation pour assurer une physiologie normale : la quantité d’eau dans notre peau influence le fonctionnement de ses enzymes, la communication cellulaire cutanée…

Le Stratum Corneum est la strate de notre peau qui limite l’évaporation de l’eau en dehors de notre corps. Cette fine couche périphérique se constitue de cellules kératinisées (imperméables) soudées entre elles par un ciment lipidique. Lorsque qu’on évoque la déshydratation, c’est de la perméabilité de cette couche qu’il est question.

Il est important de préciser que la déshydratation de la peau n’est pas un état permanent. Ce n’est donc pas un “type de peau”. On peut le comparer à un coup de soleil : c’est un dérèglement ponctuel de notre peau, une cause de dommages plus ou moins conséquents, mais qui ne perdure pas dans le temps.

 

Causes et symptômes

Les peaux déshydratées ont « soif ».

La déshydratation cutanée a deux principales causes :

  • Il n’y a pas « assez » d’eau dans la peau. C’est peut-être l’astuce la plus simple mais la plus efficace pour préserver sa peau : il faut s’hydrater régulièrement pour palier le déficit hydrique.
  • Certains facteurs accélèrent l’évaporation « normale » de l’eau à travers la peau et induisent un état de déshydratation inhabituel

Ces facteurs sont nombreux (pollution, air sec, vent, changements de température). Ils usent la très fine couche de vapeur qui entoure notre peau et forcent donc notre corps à en créer une nouvelle, privant ainsi un peu plus notre peau de sa précieuse eau.

Vous l’aurez donc compris, il est tout à fait possible d’avoir une peau grasse (excès de sébum) et déshydratée (manque d’eau). Ces deux qualificatifs ne sont pas incompatibles.

Les peaux en état de déshydratation peuvent entrainer des sensations de tiraillement occasionnelles (sur des zones ciblées généralement), une perte d’élasticité (dues aux fissures superficielles dans le Stratum Corneum qui apparaissent lorsqu’il se fragilise). Cet état est complexe à diagnostiquer, la plupart de ses conséquences sont assez fines et concernent notre ressenti.

 

Solutions

Si la déshydratation persiste, elle peut altérer le ciment entre les cellules kératinisées. Pour restructurer rapidement cette barrière, plusieurs options s’offrent à vous.

peau-ODEN

  • Les hydratants occlusifs : ils créent un effet barrière à la surface de la peau et limite la perte d’eau (ex : cires végétales, silicones…)
  • Les émollients : ils comblent les fissures et lissent la superficie de l’épiderme, ce sont souvent des corps gras qui pénètrent dans la peau pour la « réparer » un peu plus en profondeur (ex : huiles végétales)
  • Les humectants : souvent hygroscopiques (qui absorbent l’humidité de l’air), ils retiennent l’eau dans les premières couches cellulaires de la peau (ex : glycérol, acide hyaluronique…)

Il est donc essentiel quand on cherche à hydrater sa peau, de lui apporter de l’eau mais surtout de quoi la retenir. Les huiles ODEN (Bourrache, Prune, Huile d’Hiver, Sérum Vitaminé…) regorgent de matières grasses précieuses pour prévenir la déshydratation.

 

La différence avec les peaux sèches ?

Les peaux sèches ont « faim ».

Avoir la peau « sèche » n’est pas un simple état passager : c’est un type de peau. Une peau dite « sèche » est une peau qui ne produit pas suffisamment de sébum. Le sébum est un pellicule protectrice qui recouvre l’ensemble de notre peau. Lorsque notre peau ne produit plus assez de “gras” pour alimenter ce film cutané, notre peau est exposée à de nombreuses agressions. Les personnes concernées ne bénéficient donc pas des propriétés « barrière » que doivent leur fournir leur peau. Il y a donc des conséquences plus importantes lorsqu’on a une peau sèche que lorsque l’on a une peau déshydratée.

Les peaux sèches tiraillent (presque constamment) et présentent des marques visibles de sècheresse (elles pèlent, se desquament…). Il est important d’entretenir une peau sèche avec une huile adaptée et nourrissante, comme notre huile botanique de Prune, qui va apporter à l’épiderme les bonnes matières grasses pour l’aider à assurer sa mission de barrière.

huile-végétale-oden-peau-sèche

Retrouvez tous nos conseils pour prendre soin des peaux sèches sur notre article dédié.

 

Sources :

article-peaux-sensibles-oden

Quelle huile végétale pour ma peau sensible ?

By TYPES DE PEAUX One Comment

La cosmétique regorge de produits et de soins pour “peaux sensibles”. Mais en réalité, une peau sensible c’est quoi ? Cet article a pour objectif de vous aider à déterminer si votre peau est sensible, ou non, et ainsi vous donner quelques conseils pour en prendre soin.

Comment se caractérise une peau sensible et comment en prendre soin ?

Une peau sensible est une peau hyper-réactive, c’est-à-dire qui réagit de manière excessive à différentes stimulations. Les peaux sensibles ne forment pas réellement un type de peau mais plutôt un « état de peau », car contrairement à ce que l’on pourrait penser, une peau sensible ne va pas forcément de pair avec une peau sèche. Une peau grasse peut tout à fait être très réactive. Une peau sensible est donc souvent un état passager. On parlera de peau intolérante si la forte sensibilité est constante.

Avoir la peau sensible peut être particulièrement désagréable. Entre tiraillements, inflammations, démangeaisons et irritations, la sensation d’inconfort peut être plus ou moins importante et peut même être accompagnée de rougeurs.

peau_sensible_huiles_oden

Les rougeurs sont elles, dues à la vasodilatation, c’est-à-dire à la dilatation des vaisseaux sanguins situés juste en dessous de la peau. L’afflux de sang est une réaction à un changement perçu comme trop important pour la peau ou pour le corps et donne alors une couleur rouge. Pour vous donner quelques exemples, il est fréquent voire inévitable que vous rougissiez lors d’un effort physique, lorsque vous êtes ému(e), stressé(e), lorsqu’il fait froid et même lorsque vous buvez de l’alcool. Tous ces éléments sont identifiés par le corps comme des changements inhabituels, entendez par là non constants, et déclenchent une vasodilatation.

En bref, une peau sensible est une peau qui sur-réagit à divers changements perçus par le corps.

 

Pourquoi a-t-on la peau sensible ?

De très nombreux facteurs peuvent sensibiliser la peau : des facteurs internes comme l’alimentation, un dérèglement hormonal, une réaction allergique ou encore le stress, et des facteurs externes comme :

  • les changements de température ;
  • la pollution ;
  • les rayons UV ;
  • l’eau calcaire ;
  • les frottements ;
  • un produit cosmétique non adapté et/ou trop agressif ;
  • etc…

 

Quels sont les bons gestes à adopter ?

Le mot d’ordre pour entretenir une peau sensible est : dé-li-ca-tesse. Une peau sensible ne doit pas être plus agressée qu’elle ne l’est déjà !

Au quotidien, évitez les changements brutaux de température, adoptez une alimentation riche en vitamines et limitez les épices, l’alcool ou encore la caféine.

Pour les soins, privilégiez les produits doux et hydratants/nourrissants comme notre huile d’Amande Douce naturelle. On peut aussi opter pour une crème apaisante anti-rougeur qui viendra traiter en profondeur. Privilégiez la qualité à la quantité.

huile-amande-douce-oden-peaux-sensible

Pour le maquillage, nous vous recommandons de le choisir avec la plus grande attention et, aussi naturel que possible, pour éviter les éventuels parfums et tensio-actifs comme les sulfates, souvent décriés pour leur potentiel asséchant ou irritant, qui pourraient alors aggraver les symptômes d’une peau déjà réactive.

Pour le démaquillage, évitez à tout prix les produits asséchants et astringents ainsi que les frottements. Démaquillez votre peau en tamponnant votre visage avec un tissu doux comme une lingette micro-fibre. Prohibez un démaquillage express qui laissera des résidus et continuera d’agresser votre peau la nuit. Notre Huile Démaquillante, mélange de 2 huiles naturelles d’œillette et de pâquerette, convient très bien aux peaux sensibles. Après rinçage, vous pouvez vaporiser un peu de notre Brume Botanique pour apaiser avant votre soin de nuit quotidien.

huile démaquillante Oden huile végétale française oeillette pâquerette

Brume Botanique ODEN

huile-végétale-oden-peau-sèche

Quelle huile végétale pour ma peau sèche ?

By TYPES DE PEAUX No Comments

Comment prendre soin d’une peau sèche ?

Quelle huile végétale française pour une peau sèche ? Nous vous donnons dans cet article tous nos remèdes et astuces pour prendre soin de ce type de peau bien particulier.

Les causes d’une peau sèche

Comment savoir si vous avez la peau sèche ?

Une peau sèche se caractérise par une sensation d’inconfort. Votre peau tiraille, surtout après vous êtes lavé(e). Elle manque de souplesse et vous paraît rugueuse.

Une peau sèche est également visible à l’œil nu : vos rides sont plus voyantes et la peau peut se « desquamer » sur les zones les plus sèches.

Vous avez la peau sèche si, en appliquant une crème ou une huile, vous ressentez une sensation de soulagement immédiat.

Les causes et conséquences d’une peau sèche

À la surface de la peau se trouve le film hydrolipidique : c’est une couche protectrice composée de substances grasses et d’eau. Les substances grasses viennent du sébum tandis que l’eau vient de la sueur.

Ce film est précieux, il faut en prendre soin et le préserver. Un film hydrolipidique sain est synonyme d’une belle peau.

Une peau sèche est la conséquence du film hydrolipidique qui s’est altéré : il laisse l’eau présente dans la peau s’évaporer de façon accélérée, et la peau s’assèche.

Quelles en sont les causes ?

  • La génétique : certains films hydrolipidiques sont plus “sains” que d’autres
  • Un manque d’eau : vous ne buvez pas assez d’eau
  • Un climat trop froid ou trop sec : plus l’air est sec, plus il absorbe l’humidité de la peau (c’est pourquoi la peau est plus sèche en hiver)
  • L’exposition au vent ou au soleil
  • Les bains ou les douches à l’eau très chaude
  • L’utilisation de produits trop agressifs (savons, démaquillants,…)
  • L’âge : avec le temps, les glandes sébacées travaillent moins et produisent moins de sébum

Routine Beauté d’une peau sèche

Nous vous proposons ici une routine simple, naturelle et particulièrement efficace pour nourrir durablement les peaux sèches.

Deux points à retenir quand vous avez la peau sèche :

  1. N’utilisez surtout pas de produits agressifs, qui contiennent des sulfates ou de l’alcool
  2. Les huiles végétales sont vos meilleures amies : vous pouvez toutes les utiliser, même les plus comédogènes. Les huiles sont le soin favori et 100% naturels des peaux sèches

Démaquillage

Une peau sèche se démaquille avec une huile ou un lait. N’utilisez pas de gel « purifiant » ou « nettoyant » qui contient des sulfates, de l’alcool ou des tensio-actifs.

Le must ? Une huile démaquillante qui ne contient ni parfum ni huiles essentielles.

Une peau sèche a besoin de soins doux, sans additifs,  avec des ingrédients naturels les plus bruts possible.

démaquillage peau sèche huiles oden

Tonique

Le matin au réveil, ne nettoyez pas une peau sèche !

En effet un nettoyage ou un démaquillage matinal endommagerait le film hydrolipidique qui s’est reconstitué pendant la nuit.

Réveillez la peau avec un hydrolat ou une brume, composé uniquement d’eaux florales (sans conservateur ni alcool !).

Nous vous recommandons notre Brume Botanique, de retour en stock en fin de semaine.

oden brume botanique peau sèche

Les Huiles

L’huile végétale est LE soin de prédilection des peaux sèches.

C’est simple, avec une peau sèche, vous pouvez tout vous permettre.

En hiver, optez pour nos Huiles Botaniques les plus riches, comme la Prune, l’Amande douce ou la Bourrache.

L’Été, vous pouvez opter pour des huiles plus fines comme la Noisette ou la Mirabelle.

Notre sérum vitaminé sera le fidèle allié de votre peau tout au long de l’année.

huiles végétales oden peau sèche

Crème (si besoin)

En hiver, si vous avez la peau particulièrement déshydratée, vous pouvez trouver qu’une huile n’est pas suffisante pour nourrir la peau toute la journée.

Notre conseil, de décembre à fin février : appliquez une huile ou notre sérum, puis appliquez par dessus une noisette de crème (100% naturelle et sans ingrédients à polémique).

Ce bouclier devrait suffire à nourrir et à sublimer votre peau pendant la journée.

Alimentation

Nous vous le disons souvent, une belle peau passe aussi par une bonne alimentation.

Une peau sèche manque d’eau et de « bonnes graisses ».

Tournez-vous donc vers des légumes au « bon gras » comme l’avocat, ou gorgés d’eau, comme le concombre.

Une fois par semaine, mangez du saumon, des sardines ou des maquereaux.

Enfin au goûter, tournez-vous vers des oléagineux comme les noix, noisettes ou amandes (eux aussi sont sources de « bonnes graisses »).

Les huiles végétales de première pression à froid sont aussi très efficaces. Pensez à assaisonner vos plats avec de l’huile d’olive, de colza,  ou de cameline. Faites-vous plaisir tant que ces huiles sont biologiques, françaises, et pressées à froid !

Découvrir l'Huile d'Amande douce des Cévennes
huile-végétale-peaux-grasses-oden

Quelle huile végétale pour une peau grasse ?

By TYPES DE PEAUX 22 Comments

Quelle huile végétale pour une peau grasse ?

Définition de la peau grasse

Quelle huile végétale pour une peau grasse ?

Tout d’abord il vous faut d’abord comprendre pourquoi votre peau est grasse et qu’est-ce que l’excès de sébum.

La peau grasse est caractérisée par une production excessive de sébum (appelée séborrhée) ou par une composition anormale du sébum (dysséborrhée), qui rend l’apparence de la peau d’une personne brillante, huileuse ou grasse.

Le sébum, produit par les glandes sébacées, sort par le follicule pileux et débouche à la “surface” de la peau pour maintenir son taux d’hydratation, entre autres.

Un surplus de sébum donne à la peau un aspect brillant, que les personnes concernées trouvent peu esthétique.

De plus, une trop grande production de sébum “bouche” la sortie du follicule pileux : le sébum se solidifie et forme alors ce qu’on appelle un comédon (= un point noir).

Les soucis arrivent quand les points noirs se multiplient, car c’est l’environnement idéal pour que se développent une espèce appelée Propionibacterium acnes, les bactéries à l’origine de l’acné.

Propionibacterium acnes diffuse des acides irritants à la surface de la peau, qui forcent le système immunitaire à se protéger en formant des boutons et des kystes.

Selon le degré d’inflammation, l’acnée peut aller de l’irritation légère à des cicatrices graves.

Vous connaissez à présent toutes les origines et causes de la peau grasse.

 

Comment ne plus avoir la peau grasse ni la peau qui brille ? Une huile vraiment ?!

 

La production de sébum est régulée par nos hormones, et varie selon les individus.

Il y a donc une part de « pas de chance » : si vos hormones ont décidé de produire  beaucoup de sébum, vous ne pouvez pas faire grand-chose (à part des traitements chimiques comme prendre la pilule ou des dérivés de vitamine A, comme Roaccutane, mais nous ne parlerons pas de médicaments dans notre article, pour cela, consultez plutôt un médecin).

Nous parlerons ici des alternatives naturelles pour éviter d’avoir une peau grasse sur le visage. Nous vous donnerons des astuces et recettes de grand-mères pour réaliser des soins maison peaux grasses, et diminuer l’aspect huileux de votre peau.

 

Comment nettoyer mon visage ?

 

Première idée reçue : quand on a la peau grasse, il faut laver son visage avec des produits asséchants, pour décaper son visage afin que l’aspect « huileux » disparaisse.

Surtout pas !

Règle n°1 : pas de gommage pour les peaux grasses !

Rappelez-vous, la peau grasse et plus particulièrement les points noirs, comédons, et autres boutons sont le résultat d’une inflammation de la peau. Plus vous allez tenter d’assécher et de décaper votre peau, plus elle se “défendra” en créant du sébum et des comédons.

Optez donc pour un nettoyage doux. Les meilleurs produits pour peaux grasses ?

Un démaquillage aux huiles végétales anti acné, comme l’huile de Noisette, l’huile de Jojoba ou l’huile de Nigelle.

 

Terminez votre démaquillage en utilisant un hydrolat de Romarin à Verbénone ou de Sarriette.

 

Quelle crème pour peau grasse et acnéique ?

 

On nous demande régulièrement quelle est la meilleure crème pour peau grasse ou LA crème peau grasse efficace.

Chez ODEN nous ne jurons que par les Huiles Végétales Françaises.

Pour nous, la meilleure crème hydratante pour peau grasse est notre Huile de noisette !

Cette huile végétale non comédogène a des vertus équilibrantes et adoucissantes.

Très pénétrante,  elle a un toucher très sec, non gras.

Ces propriétés et qualités en font l’huile de référence pour les peaux grasses et acnéiques.

huile de noisette oden anti preau grasse anti acné huile végétale sèche non grasse

instagram @ladyblogue

 

Pour réaliser un soin complet, nous vous suggérons d’y ajouter de l’huile essentielle de Romarin à Verbénone.

Mélangez 3 gouttes d’Huile de noisette à 1 goutte d’huile essentielle de Romarin à Verbénone.

Le romarin agira ici comme un régulateur de la production de sébum.

huile esssentielle romarin à verbenone peau grasseIl existe d’autres excellentes huiles essentielles pour peaux grasses : l’huile essentielle de lavande vraie ou de laurier noble sont également très recommandées pour purifier et assainir la peau du visage de façon 100% naturelle.

La meilleure crème hydratante visage pour peau mixte à grasse et sensible est bien une Huile végétale de qualité, mélangée à quelques gouttes d’une huile essentielle adaptée.

Si toutefois vous ne pouvez pas vous passez d’une crème de jour pour peaux grasses, optez pour une crème matifiante qui contient des huiles essentielles purifiantes, comme l’arbre à thé.

 

Un masque maison peau grasse ?

 

C’est tout à fait possible !

Choisissez du miel bio (le miel est un anti-bactérien naturel, qui purifie naturellement la peau).

Ajoutez-y de l’argile verte et quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie.

Mélangez, appliquez et laissez poser pendant 1 heure.

Votre peau grasse sera apaisée, purifiée et nourrie durablement.

Il n’y pas meilleur produit pour peau grasse !

masque peau grasse masque maison peau grasse soin peau grasse soin maison peau grasse

 

Quel maquillage pour peau grasse ?

 

Avoir la peau grasse ne signifie pas que vous devez oublier le maquillage !

Optez pour un fond de teint peau grasse léger, et une poudre matifiante de préférence biologiques.

 

poudre peau grasse fond de teint peau grasse poudre matifiante fond de teint matifiantNous vous recommandons la marque française Boho Cosmétiques.

 

Et maintenant, la patience est de mise…

 

Avec une telle routine beauté, votre peau devrait rapidement changer d’aspect.

Un teint plus frais, assainit, une peau moins grasse… Soyez patient(e) : si vous venez seulement de passer au produits naturels, il faudra attendre quelques semaines avant que les premiers résultats apparaissent.

Mais votre patience sera récompensée !

Naturellement vôtre,

L’équipe ODEN

quelle-huile-végétale-ODEN-pour-mon-visage

QUELLE HUILE VÉGÉTALE POUR MON VISAGE ?

By LES HUILES VÉGÉTALES, TYPES DE PEAUX 8 Comments

Quelle la meilleure huile végétale pour le visage ?

Une huile végétale comme crème de jour

Quelle est la meilleure huile végétale pour le visage ?

Pour le savoir, il faut d’abord déterminer votre type de peau !

Une huile végétale locale et de première pression à froid est idéale pour remplacer efficacement votre crème.

Mais savez-vous quelle est l’huile adaptée à votre type de peau ?

L’Huile la plus efficace pour la peau

Quels sont les différents types de peau ?

Il existe 4 types de peau principaux, et 3 caractéristiques récurrentes :

Type de peau :

  • sèche
  • normale
  • peau grasse
  • peau mixte

Caractéristiques :

  • sensible
  • terne
  • déshydratée

Quelle huile pour mon visage ? huile ODEN

Diagnostic de peau

Nous allons maintenant détailler ces typologies de peau afin que vous puissiez identifier le vôtre.

Peau Sèche

Vous avez la peau sèche si :

  • votre peau tiraille, surtout en hiver, et à la sortie de la douche
  • une crème de jour ne suffit pas à nourrir votre peau tout au long de la journée
  • votre maquillage craquèle en fin de journée, fait des plaques
  • les pores de votre peau ne se voient pas
  • vous avez des ridules de déshydratation

Peau normale

Vous avez une peau normale si :

  • elle est douce au toucher
  • votre teint est uniforme
  • elle n’est ni trop grasse, ni trop sèche
  • votre peau réagit bien aux différences de températures et aux agressions du quotidien

Peau mixte

Vous avez la peau mixte si :

  • vous avez un excès de sébum sur la zone T
  • des points noirs et pores visibles sur la zone T
  • tandis que les joues sont sèches ou normales
  • les joues ne sont pas grasses ni sujettes aux imperfections

Peau grasse

Vous avez la peau grasse si :

  • votre peau a un aspect luisant et gras
  • vous avez des pores dilatés, apparents
  • votre peau est épaisse
  • elle est sujette aux points noirs

 

Quel est votre type de peau ? ODEN

Parfois, la peau présente une caractéristique supplémentaire :

Peau sensible

Vous avez la peau sensible si :

  • elle présente des rougeurs
  • votre peau picote régulièrement
  • elle réagit fortement aux changements de températures
  • vous ressentez des sensations d’irritation

Peau déshydratée

Vous avez la peau déshydratée si :

  • elle manque de souplesse
  • vous ressentez une sensation d’inconfort
  • des ridules de déshydratation apparaissent

Peau terne

Vous avez la peau terne si :

  • elle manque d’éclat
  • votre peau est “grise”
  • elle paraît parfois fatiguée

Quelle est la meilleure huile végétale pour votre peau ?

À présent, vous devriez être en mesure d’identifier votre type de peau !

Vous hésitez encore ? Envoyez-nous un email à l’adresse [email protected], notre équipe vous répondra le plus vite possible.

Déterminons à présent l’huile végétale qui correspond à votre type peau.

Quelle est la meilleure huile pour nourrir les peaux sèches ?

Pour nourrir en profondeur les peaux sèches à très sèches, nous vous recommandons l’Huile de Prune de Nouvelle Aquitaine.

C’est une huile idéale pour les peaux sèches et sensibles. Elle nourrit, apaise, adoucit, et protège.

La meilleure huile visage pour les peaux sèches !

Quelle huile essentielle pour la peau sèche ?

Vous souhaitez ajouter une goutte d’huile essentielle ? Choisissez une goutte d’huile essentielle de lavande (française évidemment !).

Utilisation et application :

Cette huile est à utiliser pure, matin et soir, à la place de votre crème, ou en plus de votre crème si votre peau est vraiment très sèche et présente des desquamations.

L’huile la plus efficace pour les peaux normales

Vous avez une peau normale ? Optez pour l’huile de Mirabelle de Lorraine : c’est l’huile végétale idéale pour entretenir quotidiennement votre peau.

Mélange d’huiles végétales pour le visage

Vous pouvez la mélanger à l’huile d’amande, pour renforcer son effet protecteur durant l’hiver, ou à nos huiles végétales d’onagre ou de bourrache pour en faire un sérum anti-âge maison.

Utilisation et application

Utilisez cette huile à la place de votre crème de jour et de nuit !

Déposez deux gouttes au creux des mains, chauffez, puis appliquez sur l’ensemble du visage.

Quelle huile pour les peaux mixtes et grasses ?

La meilleure huile végétale pour les peaux mixtes à grasses est l’huile de Noisette de Gascogne.

Sa texture très fine, qui pénètre instantanément la peau sans laisser de film gras, en fait l’huile végétale visage de référence pour les peaux mixtes à grasses.

Ne croyez pas qu’une personne à la peau grasse ne doit pas utiliser d’huile végétale ! Notre huile de noisette a déjà séduit de nombreuses femmes avec cette typologie de peau.

Vous voulez en savoir plus sur la peau grasse et les huiles végétales ? Retrouvez notre article à ce sujet en cliquant ici.

Quelle huile pour peau acnéique ? La noisette encore et toujours ! Son action purifiante permet de réguler le sébum des peaux mixtes à grasses tout en nourrissant la peau profondément.

Une huile pour les peaux sensibles

Quelle huile végétale pour les peaux sensibles ? L’huile d’Amande des Cévennes  !

Grâce à ses vertus adoucissantes et apaisantes, elle soulage les peaux réactives, irritées, et sensibles aux changements de températures.

Cette huile végétale rare convient à toutes les peaux sèches et matures, et est aussi appréciée par les peaux mixtes.

Si vous avez la peau grasse et des points noirs, vous lui préférerez l’huile de noisette.

Véritable couteau suisse de votre armoire beauté, notre huile d’amande ODEN est un trésor de la nature qui apaise tout : démangeaisons, eczéma, dartres, irritations, et autres desquamations de la peau dues au stress, au froid, aux vêtements, à la génétique…

Quelle est l’huile végétale des peaux matures et déshydratées ?

L’huile de Bourrache du Berry !

Sa teneur exceptionnelle en vitamine E en fait LE soin anti-âge naturel par excellence.

Cette huile rare à l’odeur végétale nourrit la peau en profondeur et prévient les signes du temps.

Selon les récoltes, sa couleur jaune tire plus ou moins sur le vert : c’est un signe de la qualité et de la fraîcheur de cette huile.

Offrez à votre peau déshydratée le meilleur de la nature française avec une huile de bourrache fraîche.

L’huile végétale pour peaux ternes

Grâce à sa composition particulière en acide gamma-linolénique (10%), acide gras rare de la famille des oméga-6, l’huile d’onagre est idéale pour redonner de l’éclat aux peaux ternes, grises, fatiguées.

Également riche en vitamine E, elle permet de prévenir les signes de l’âge.

C’est également la base de notre Sérum Vitaminé, concentré de vitamines, recommandé pour garder bonne mine toute l’année.

À l’odeur neutre, l’huile d’Onagre est une huile multi usage qui remplace aisément une crème de jour et/ou de nuit.

Pour en savoir plus sur notre Huile d’Onagre, consultez l’article dédié en cliquant ici.