was successfully added to your cart.

Panier

Category

INFO DERMATO

rougeurs-oden

INFO DERMATO : rougeurs, couperose et rosacée

By | INFO DERMATO | No Comments

Il n’est pas rare de voir apparaître quelques rougeurs sur le visage, en particulier l’hiver. Les températures chutent et les peaux les plus sensibles sont alors mises à rude épreuve. Vos joues, votre nez, votre front peuvent devenir rouge et une sensation de chaleur peut aussi se faire sentir. Toutefois, chez certaines personnes, cette sensation d’inconfort n’est pas simplement passagère. Lorsque les rougeurs sont persistantes et entrainent de nouveaux symptômes, on parle alors de couperose ou rosacée.



Quelle différence entre les rougeurs, la couperose et la rosacée ?

 

Pour bien comprendre, il faut se représenter ces pathologies comme différents stades d’une même maladie.

  • Les rougeurs représentent le « premier stade » de la maladie. Comme nous l’avions expliqué dans notre article précédent sur les peaux sensibles, les rougeurs sont dues à la vasodilatation, c’est-à-dire à la dilatation des vaisseaux sanguins situés juste en dessous de la peau. L’afflux de sang, déclenché par différents facteurs, donne alors une couleur rouge à la peau.
  • La couperose est un « deuxième stade » dans la maladie. Elle se caractérise par une rougeur plus exacerbée. Les vaisseaux, visibles à l’œil nu, forment de petits traits fins et individualisés à la surface de la peau.

exemple-couperose-oden

  • La rosacée est le « dernier stade » de la maladie mais aussi le plus complexe car il présente différentes particularités. Ce qui caractérise le plus la rosacée c’est l’apparition de lésions cutanées, généralement des papules et/ou pustules à la surface de la peau en plus des rougeurs. La rosacée peut être accompagnée de couperose mais pas nécessairement. Elle est souvent très désagréable car les rougeurs sont plus vives et persistantes, tout comme les sensations de chaleur voire de brûlure. La rosacée peut également provoquer de vraies poussées inflammatoires. La peau est alors ultrasensible et change très souvent de type, pouvant être très grasse puis très sèche sans explication.

 

Ces pathologies se manifestent très souvent au centre du visage, sur les joues, le nez, le front ou encore le menton. Elles touchent majoritairement les personnes à la peau claire ayant entre 30 et 60 ans et plus particulièrement les femmes. Cette maladie, en plus d’être difficile à supporter physiquement, est difficile à supporter psychologiquement pour des raisons évidentes d’ordre esthétique (visage disgracieux et rouge) tout comme peut l’être l’acné sévère chez l’adolescent (acné kystique).

 

Pourquoi a-t-on de la rosacée ?

 

L’origine exacte de la maladie n’est pas encore connue mais plusieurs pistes sont privilégiées par les médecins :

  • L’héritage génétique ;
  • L’environnement et le mode de vie ;
  • La présence excessive du Demodex (acarien cutané) ;
  • Un dérèglement provoquant une réaction trop importante des vaisseaux…

Certains facteurs ont cependant été identifiés comme déclenchant ou aggravant la rosacée comme les épices, l’alcool, le stress, un effort physique intense, les changements de température, l’exposition au soleil ou encore certaines substances ingérées ou appliquées sur la peau telles que les parfums, alcools, corticoïdes…

rougeurs-oden

Quels sont les traitements ?

 

De nombreux traitements médicaux existent : crèmes, gels, lotions, antibiotiques mais aussi le laser (utilisé pour la couperose à des fins esthétiques) ou l’opération chirurgicale dans les cas où les tissus du visage sont abimés. À chaque stade de la maladie et à chaque personne son traitement car certains remèdes ne peuvent pas être prescrits aux femmes enceintes par exemple. Nous vous conseillons donc vivement de consulter un professionnel de santé et en particulier un dermatologue qui saura vous prescrire les traitements adaptés à votre situation. Ces pathologies sont de réelles affections dermatologiques qui doivent être suivies et traitées par des professionnels.

 

Et au quotidien ?

 

Adoptez une routine cosmétique simple, avec des produits sans parfum et sans alcool qui peuvent dessécher la peau. Les soins pour peaux sensibles comme notre Huile d’Amande Douce seront vos meilleurs alliés. Notre Brume Botanique peut également être idéale pour apaiser après le démaquillage, par exemple. Nettoyez sans frotter et évitez les produits dits comédogènes qui boucheront vos pores.

Privilégiez une alimentation saine et équilibrée, riche en fibres. Évitez les boissons chaudes, les plats épicés, l’alcool… vous pouvez également tenter de déterminer les aliments qui vous provoquent des poussées de rosacée.

Maitrisez vos activités physiques et vos moments passés en atmosphère froide et/ou au soleil.

 

huile-amande-douce-oden-peaux-sensible

Brume Botanique ODEN eau florale géranium rose de damas reine des prés hydrolat anti âge tenseur tonique et apaisant

 

 

Sources : 

LIVRAISON OFFERTE DÈS 50€ D'ACHAT EN FRANCE | DÈS 70€ DANS LE RESTE DU MONDE
+