Skip to main content
Offert : votre diagnostic de peau réalisé avec nos dermo-pharmaciennes Je veux en profiter

Quels sont les bienfaits de l’Achillée millefeuille ?

By 10 décembre 2021juin 29th, 2022Nos plantes françaises

L’Achillée millefeuille fait partie des plantes les plus communes qui jonchent les prairies et le bord des chemins. Une des plantes que l’on piétine bien souvent sans s’en rendre compte.

Cette plante médicinale (comestible qui plus est), de 40 à 80cm de haut, est traditionnelle des zones tempérées de l’hémisphère nord, notamment la France. Elle est vivace et se multiplie par ses racines et comporte de nombreux bienfaits. Partons à la découverte de son histoire et de ses secrets bien cachés.

Histoire de l’Achillée millefeuille

 

Savant mélange entre mythologie et botanique, son nom évoque autant ses merveilleuses vertus thérapeutiques que sa caractéristique botanique si facilement reconnaissable :

Achillée en référence bien sûr au célèbre héros Greg Achille, qui s’en servit pour guérir ses plaies, sauf au talon… On raconte que c’est le centaure Chiron qui aurait lui-même révélé à Achille les nombreuses vertus de la plante.

Millefeuille pour la forme particulière de ses feuilles, très découpées, qui donne l’impression qu’elle en a mille au lieu d’une seule.

Parmi les autres noms que l’on donne à l’Achillée Millefeuille, certains font référence à une de ses nombreuses propriétés :  “saigne-nez”, “herbe à la coupure”, “herbe aux charpentiers” ou encore plus poétique comme “sourcil de Vénus”. Elle est notamment appelée “herbe à la coupure” pour ses vertus coagulantes et cicatrisantes. Quelques feuilles mâchées et déposées sur une plaie légère permettraient de stopper le sang et de prévenir l’infection.

Les inflorescences blanches ou rosées de l’Achillée sont visibles entre mai et octobre. Vous pourrez alors apercevoir des bouquets de capitules : rassemblement de plusieurs petites fleurs qui en imitent une plus importante. Cette construction, similaire à celle du Tournesol ou de la Marguerite, n’est pas là par hasard. Les fleurs du centre fabriquent le pollen et le nectar pendant que celles de la périphérie simulent les pétales d’une fleur classique. Toute cette mise en scène va permettre d’attirer les insectes pour enclencher la pollinisation, permettant ainsi de maintenir la biodiversité et l’équilibre des écosystèmes.

Les propriétés et bienfaits cosmétiques de la plante

 

L’Achillée millefeuille est une plante que l’on retrouve souvent en cosmétique sous forme d’hydrolat ou d’huile essentielle. Son usage est consacré principalement au soin de la peau. C’est un soin qui s’adresse en particulier aux peaux à problèmes ou acnéiques grâce à ses multiples bienfaits.

L’Achillée millefeuille est une plante qui est composée de nombreux actifs. Les parties aériennes fleuries contiennent entre autres des flavonoïdes, des acides phénoliques et des lactones sesquiterpéniques. Tous ces actifs lui confèrent de nombreuses propriétés qui la rendent :

Cicatrisante :

L’Achillée est hémostatique, astringente et vulnéraire : elle va aider à stopper les saignements et à participer à la cicatrisation des plaies. Pensez-y en cas de crevasses, gerçures ou autres fissures. À savoir, qu’elle trouve même son utilité sur des plaies infectées grâce à ses propriétés antiseptiques.

Anti-inflammatoire :

Cette plante a également une action anti-inflammatoire, elle soulage les inflammations cutanées.

Antispasmodique : 

Un antispasmodique va habituellement être utilisé pour soulager les crampes du ventre et de l’estomac. Utilisée en bain de siège, elle va permettre dans ce cas de soulager les douleurs menstruelles.

Antiseptique : 

Enfin, l’Achillée millefeuille aide à éviter les infections

On l’a vu, l’Achillée possède de nombreuses vertus lorsqu’elle est utilisée en externe, mais c’est une plante qui peut aussi très bien être prise en interne et qui offre de très belles choses pour le corps et l’organisme. Décongestionnante : l’Achillée millefeuille soulage les troubles digestifs et les douleurs menstruelles. Conseillée également pour améliorer la digestion et soigner la dyspepsie. Enfin, c’est une plante emménagogue, elle stimule le flux sanguin de la région pelvienne et de l’utérus.

Ses différents usages

 

La cueillette et la distillation de l’Achillée millefeuille sont toujours soumises à de multiples interrogations, tant son rendement peut être faible. On peut aisément le comparer à celui de la Rose. Bien que l’huile se fasse rare, l’hydrolat lui n’en est pas moins précieux.

L’huile essentielle d’Achillée millefeuille :

L’huile essentielle d’Achillée millefeuille est obtenue simplement par distillation à la vapeur d’eau de la plante Achillea millefolium L. À ne pas confondre avec l’huile essentielle d’Achillée de Lingurie, originaire de Corse, est qui est, dans son cas, nocive pour la santé. Ici, l’huile essentielle d’Achillée millefeuille est reconnue pour ses propriétés cicatrisantes, hémostatiques et anti-inflammatoires.

Vous savez quoi ? Il paraît qu’elle aiderait même à se libérer de ses émotions cachées en cas de gros coups de déprime.

L’hydrolat d’Achillée millefeuille :

Pour rappel, hydrolats et huiles essentielles sont deux produits différents, par leur mode d’obtention et par leur composition. Les huiles essentielles sont très concentrées et puissantes contrairement aux hydrolats qui sont plus doux. L’hydrolat est un sous-produit de la distillation. Il correspond en effet à la phase aqueuse chargée en molécules aromatiques. Les composés aromatiques étant insolubles dans l’eau, l’hydrolat contient alors une faible quantité de ces composés. Il est souvent une belle alternative pour certaines personnes, comme les enfants, les femmes enceintes ou les personnes ayant une peau très fragile.

L’hydrolat d’Achillée millefeuille s’utilise sur des peaux sensibles ou abîmées ou autrement dans des préparations d’aromathérapie pour le bien-être.

PRODUITS ASSOCIÉS

Laisser un commentaire